Mom-to-be : les changements

IMG_0378_2

Même si je n’ai pas envie que ce blog se transforme en un espace dédié à la maternité et aux joies de l’allaitement ou autres (surtout pas!!!), j’ai très envie de partager avec vous cette nouvelle aventure que nous vivons Robinson et moi depuis quelques mois. C’est un tout nouvel univers qui s’ouvre à moi, et je suis excitée et heureuse de le découvrir. Etre enceinte, forcément, ça change beaucoup de choses, surtout si l’on a envie de vivre le mieux possible cette étape de la vie, d’en profiter pleinement et sereinement.

J’ai su que j’étais enceinte très rapidement, au bout de deux semaines. J’ai immédiatement arrêté de boire de l’alcool, évidemment. Je peux vous dire très franchement que c’était l’une des choses que je redoutais le plus dans la grossesse : je suis très fêtarde et bonne vivante, je ne dis jamais non à un (ou deux) (ou plus) verres de vin à table, j’aime boire des bières fraîches, et je crois bien que je ne sais pas faire la fête sans alcool (enfin, c’est ce que je pensais…). Je pensais qu’arrêter totalement l’alcool, même si ma consommation n’était pas excessive (une fois par semaine, le week-end, en soirée… ou au restaurant), serait très difficile pour moi, et que cela me manquerait beaucoup. Je suis donc très étonnée (et très contente) de m’apercevoir que ce n’est pas du tout le cas. Cela ne me manque pas du tout, et ce n’est pas une lutte au quotidien que de ne pas boire de vin ou de bière. Prendre conscience de cela a été à la fois un soulagement et une fierté : je craignais de ne plus m’amuser autant en soirée, de m’ennuyer un peu en regardant les autres, ou de ne pas apprécier un bon restaurant et ressortir frustrée d’un repas raffiné à cause de mon Perrier… Mais rien de cela, ouf, on se découvre parfois plein de ressources inattendues…!

L’une des premières choses à laquelle j’ai pensé aussi, lorsque j’ai appris ma grossesse, a été : Oh mon Dieu mais comment vais-je m’habiller ?

IMG_0375_2

Ben oui, on ne se refait pas, ah ah. (et, oui, ça c’est moi qui essaie de vous montrer mon petit ventre de 18 semaines…)

Tout un champ de possibles, nouveau et inexploré, s’ouvrait à moi. Quand on est enceinte, on peut à la fois se permettre des choses qu’on s’empêchait de porter auparavant, et à la fois il faut renoncer à certains vêtements qui faisaient partie de notre « style ». Par exemple : je ne porte JAMAIS de vêtements moulants en haut. Mais vraiment, jamais. (Ou alors des très gros pulls pas forcément amples mais pas forcément « moulants » non plus.) Je n’aime pas souligner les formes de mon buste, que ce soit la poitrine ou le ventre. J’ai l’impression qu’on ne voit que mes poignées d’amour, mon ventre qui dépasse de la ceinture de mon slim, etc… Je me trouve saucissonnée, je me sens gênée, comme si je ne portais rien, que je dévoilais tout! Je suis bien plus à l’aise dans des blouses amples qui suggèrent plutôt que dans des vêtements serrés qui montrent. Mais quand on est enceinte, on s’en moque que notre ventre ressorte ! Il ressort, anyway. J’ai donc acheté une longue robe (car j’aime définitivement trop les longues robes) mais très différente de celles que je porte habituelles et qui sont amples, looses, celle-ci est assez moulante. Et noire. Robinson m’a dit que je ressemblais à une vraie mama italienne dedans. J’ai pris ça comme un compliment 😀 en tous cas il avait l’air d’aimer.

Bon, ça ne m’empêche pas d’avoir aussi craqué sur trois autres robes longues qui ressemblent plus à ce que je porte habituellement : bien amples, confortables, et très bohèmes. J’ai hâte de vous en montrer plus !

IMG_0380_2

J’ai de la chance (ou pas), je suis censée accoucher au mois d’août. Les mois les plus lourds et difficiles vont donc être en été. Même si je sais que la chaleur va être difficile à supporter, je me dis qu’il est plus agréable de passer ses derniers mois de grossesse en tenue légère, maxi-robe et sandales, plutôt que de devoir s’emmitoufler sous cinquante couches de vêtements de grossesse, dans un manteau trop serré, en plein hiver. Surtout que le budget n’est pas le même. Le revers de cela, c’est que je sais déjà que la chaleur et l’inaction à la belle saison vont être difficilement supportables pour moi, mais j’essaie de ne pas trop y penser (et puis bon, c’est pour « la bonne cause » comme on dit).

Pour ce qui est des vêtements auxquels je dois renoncer, et bien je dirais que ce sont les chemises qui me manqueront le plus. Mais je n’aime pas trop le côté engoncé du col de chemise associé au ventre proéminent. Je trouve que l’effet loose et décontracté de la chemise (portée ample) disparaît si les formes du buste sont soulignées, or c’est le cas avec le ventre qui ne peut pas passer inaperçu. Du coup, au lieu d’alléger la silhouette comme elle le fait habituellement, je trouve que la chemise alourdit la carrure d’une femme enceinte. Mais peut-être est-ce moi qui me fais des idées ?

Bref, quand on est enceinte il faut donc repenser tous les volumes de la silhouette, et finalement je vois ça comme un petit challenge « mode » que j’accepte volontiers. Je sors de mes habitudes, je cherche de nouvelles inspirations, et ça me plaît bien.

IMG_0384

La grossesse, c’est aussi tout une nouvelle routine de soins qui se met en place. Pour éviter au maximum les redoutables vergetures, je me tartine très consciencieusement d’huile pour le corps chaque soir (devant un épisode de House of Cards. Voilà, vous savez tout de mon petit rituel pour me détendre ^-^), et le matin j’essaie de penser à appliquer du beurre de karité au moins sur les parties les plus « exposées » au risque de vergetures : poitrine, ventre, et cuisses. Comme je le disais dans un billet en début d’année, appliquer des crèmes hydratantes sur le corps ne faisait pas partie de mon quotidien, alors que bizarrement je prenais grand soin de bien m’occuper de la peau de mon visage. La vérité, c’est que cela prend quand même beaucoup de temps de se masser partout, et que, honnêtement, lors des soirées d’hiver pas très très chaudes, ce n’est pas forcément agréable d’appliquer sur le corps couvert de chair de poule des crèmes et huiles froides elles aussi… ! Mais bon, je me suis habituée à ce nouveau rituel et désormais je ne fais plus l’impasse. Et puis je trouve cela agréable de prendre du temps pour soi, de se masser, d’avoir la peau douce et parfumée… (et les températures remontent, je grelotte moins et le lait hydratant me paraît moins froid ^^)

IMG_0382

Enfin, ces premiers mois de grossesse ont aussi entraîné pas mal de changements au niveau alimentaire, forcément. Il y a plein de choses que je ne peux plus manger (le bon fromage du marché, par exemple, ou les sushis!), et j’ai fortement réduit ma consommation de thé, supprimé celle de café, pour ne boire que des litres et des litres d’eau et d’infusions. J’essaie de manger hyper équilibré pour que le bébé ne manque de rien, ait des apports en tout. D’où l’introduction dans nos repas d’aliments qu’on ne cuisinait pas forcément avant, et aussi une hausse de ma consommation de produits laitiers (il paraît qu’il en faut beaucoup lorsqu’on est enceinte).

Je n’ai pas eu de nausées ni de vomissements, par contre les 2 premiers mois j’avais des fringales énormes et douloureuses (je pense que c’était à ça que ressemblaient mes nausées, donc), et il fallait que je mange très très très régulièrement. J’apportais des goûters à l’école, et parfois même des sandwichs pain de mie-jambon pour 16h. Ces fringales ont disparu vers le 3ème mois mais je continue de goûter à 10h et à 16h, des fruits, des fruits secs, du fromage blanc… En même temps, j’ai l’impression que lors des repas, je mange moins que d’habitude car j’ai plus rapidement une impression de satiété. Il faut dire que tous les organes situés dans le ventre bougent pour faire de la place au bébé, donc forcément je dois avoir moins de « volume » qu’avant, et cela expliquerait que j’ai besoin de manger moins, mais plus souvent, pour avoir le même apport en énergie et en nutriments qu’avant.

Mes cheveux profitent eux aussi de l’effervescence des hormones que provoque la grossesse ; ils sont épais, brillants, en forme quoi. J’en profite car je sais qu’après l’accouchement c’est un peu la dégringolade, ongles, cheveux, corps, tout pâtit de la chute du taux d’hormones. D’ailleurs, les hormones, parlons-en : depuis le 3ème mois, j’ai une pêche d’enfer. Un moral à tout épreuve. Des projets et mille idées qui me portent. Ça me fait même un peu peur, d’être si en forme, car je sais que c’est dù à ces fameuses hormones, et que lorsqu’elles disparaissent après l’accouchement, cela peut entraîner des dépressions (les célèbres post-partum) (chez plus d’une femme sur deux quand même!). Bon, c’est déjà ça de le savoir, et de l’anticiper. Mais c’est fou quand même, ces espèces de montagnes russes qu’on vit presque un an quand on attend un bébé…

Voià, je crois que j’ai fait le tour. Ce billet n’est pas très digeste mais depuis le temps que je voulais écrire à ce sujet, forcément, les infos et les changements s’accumulent… et cela fait un troooop long post. Je ne sais pas si certaines d’entre vous seront capables de le lire jusqu’au bout, d’autant plus qu’il n’est finalement que le reflet d’un vécu très personnel. Mais je me dis qu’il y a peut-être des filles qui passent par ici, enceintes elles aussi, ou non, qui seront intéressées par le sujet, et par l’aspect très concret de ce billet.

Voilà, maintenant que les choses sérieuses ont été dites, nous allons pouvoir passer du côté futile de la force ! J’ai hâte de vous préparer ces billets ! En attendant, passez une belle semaine. A très vite !

NB : les photos de ce billet sont personnelles et non libres de droits. Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.

Publicités

34 réflexions sur “Mom-to-be : les changements

  1. Je suis une lectrice (de l’ombre car je n’écris pas bcp de commentaires…) relativement récente de ton blog mais j’aime énormément te lire et même si je ne suis pas « concernée », j’ai lu ce post jusqu’au bout et je l’ai trouvé très intéressant ! donc merci de partager tout ça avec nous ! Des bises 🙂

    • Bonjour Tropico! Et merci beaucoup de sortir de l’ombre pour ce petit message encourageant ça fait toujours très très plaisir!
      Et je suis ravie que, même non concernée, tu ai réussi à aller jusqu’au bout de l’article ahah, ça va c’est qu’il n’est pas aussi indigeste que je pensais 😉
      A bientôt j’espère!
      Bises

  2. Pour moi qui vis la grossesse, l’accouchement et l’arrivée des enfants de l’autre côté, j’aime toujours entendre le vécu que chaque femme peut avoir de toutes ces étapes !
    Ton petit ventre te va à merveille 🙂
    Si ça peut te rassurer, les vraies dépressions du post-partum, même si elles ne sont pas rares, ne touchent quand même pas 1 femme sur 2 … Le baby-blues oui, mais celui-ci n’est que passager, heureusement.
    Je te souhaite de continuer ce 2ème trimestre comme il a commencé 🙂
    Myriam

    • Merci pour ton commentaire rassurant Myriust!! Je suis très heureuse que tu sois « de l’autre côté » et que tu puisses apporter ton témoignage et tes éclaircissements! Merci merci! Et du coup j’avoue que j’ai un peu moins peur, ouf!

  3. Bonjour, tout d’abord félicitations pour cet heureux événement ! Un petit bout, c’est merveilleux 🙂 ensuite, j’ai une question un peu bête… il y a quelques semaines vous aviez fait un article qui s’appelait « se couper les cheveux en quatre », et vous y citiez le blog d’une jeune fille comme inspiration pour un carré plongeant… j’avais adoré sa coupe moi aussi mais je n’avais pas sauvegardé son site comme une idiote et maintenant je ne retrouve plus votre article :/ pourriez-vous m’aider ? Merci d’avance, et merci pour votre blog, une mine d’inspiration !

    • Merci beaucoup! C’est très gentil!
      A fond, je ne sais pas car il y a quand même des moments où j’oublie que je suis enceinte, et puis je ne sens pas encore vraiment le bébé donc c’est surtout psychologique, comme état, mais c’est vrai que j’essaie d’en profiter un maximum : tout le monde me dit qu’il faut en profiter car ça passe vite et que c’est un état top…! Alors j’écoute les conseils!
      Et merci d’avoir lu jusqu’au bout! Je suis contente de n’avoir pas été trop indigeste! 🙂

    • Ah ah, non non tu ne dis pas ça pour ça du tout 😉
      Mais je suis bien d’accord avec toi! J’espère juste qu’il/elle ne sera pas trop frustrée qu’à ses anniversaires beaucoup de copains soient en vacances… Mais bon, au moins on pourra toujours fêter ça à l’extérieur, et ça c’est cool!!

      • Perso, j’ai fêté mes anniversaires de juin à septembre selon les dispos de chacun, ce qui est vraiment très chouette (et peu importe que parfois on oublie la date exacte …). & comme je suis souvent en vacances moi même le 21 juillet, j’ai pu fêter mon anniversaire à Roma, Granada, sur la route des vacances, etc.

  4. Le rituel du « crémage », j’ai eu un peu de mal aussi.. C’est pas facile de prendre le pli. Pareil pour l’alcool, j’avais les mêmes craintes et en fait, on s’y fait bien. On découvre plein de nouveautés pour que les apéros soient un peu moins tristes.

    Plein de bonheur pour la suite de ta grossesse et n’hésite pas à nous raconter.;)

    • Ahhh ça me rassure que toi aussi tu trouves ce crémage beaucoup trop long!! Vivement qu’il fasse moins froid surtout, que je ne sois plus grelottante sous mon plaid en train de me tartiner de crèmes ^-^
      Porte toi bien, prend soin de toi, profite à fond toi aussi. Grosses bises

  5. Le beurre de Karité ici au Burkina c’est la base! Et tellement moins cher qu’en France! Les femmes l’utilisent énormément sur elle, mais aussi badigeonnant leurs enfants en les massant après les avoir lavés, il parait que ça les apaise.
    Une petite astuce: tu peux le faire fonde doucement au bain marie et y ajouter de l’extrait de vanille pour adoucir l’odeur,ou encore mieux de l’huile de coco: ça le rend encore plus facile a étaler (ici il est déjà mou vu qu’il fait 40degres mais en France il est souvent bien dur ou si c’est pas le cas c’est que c’est pas du pur!):peau souple, douce et parfumée assurée !
    Quand tu ne seras plus enceinte tu peux y ajouter des huiles essentielles.
    Sinon niveau vitamines ici les femmes consomment pas mal de baobab (je pense que tu trouves de la poudre en magasin bio, encore un fois 100 fois plus cher qu’ici mais bon…) qui est un concentré naturel de vitamines,ou encore du moringa, plante magique!
    Bonne aventure en tout cas!
    Laure

    • Bonjour Laure, et MERCI pour toutes ces informations!!! Tu es au top!
      Mon beurre de karité est assez solide et dur donc je pense que j’ai quelque chose d’assez pur (ouf), je le travaille avec les doigts, dans la paume de la main, pour le réchauffer, mais oui je pourrais le mélanger avec de l’huile de coco puisque j’en ai et en utilise aussi parfois pour le corps! Et ça sent divinement bon!
      La poudre de baobab, je vais aller voir ça dans mon magasin bio…! Ça se prend comment, cette poudre, du coup?
      En tous cas, merci tu es une vraie mine d’infos et ton commentaire est super intéressant! (40°C… Bon, j’imagine que ça ne doit pas tous les jours être agréable mais là, quand je vois le gris, la pluie, le froid dehors, tu me fais un peu rêver…^-^)
      A bientôt, bises!

      • De rien!

        Alors ici on le boit en jus (jus de Bouye) ou on mange direct le fruit (c’est vraiment bizarre comme truc, ça s’appelle le « pain de singe »: une grosse coque poilue, la pulpe est farineuse, avec des gros pépins noirs). Ils font aussi des barres un peu sucrées à croquer (le goût acidulé me fait penser un peu au PEZ de notre enfance!!).
        On met également les feuilles et les graines dans la sauce du Tô (plat national, pâte blanche-transparente nutritionnellement et gustativement pas très intéressante) et du Foutou (pâte de manioc au plantain ou à l’igname, ça par contre c’est délicieux!)

        Du coup on en trouve pas trop en poudre mais je pense que si tu mets genre deux ou trois cuillères dans un smoothie, un jus ou sur un plat c’est bon. C’est excellent pour le transit intestinal aussi.
        C’est marrant, moi je rêve un peu de pluie quand même, 40 degrés mini c’est gérable, mais quand t’as une heure d’eau courante par jour (grosse pénurie d’eau à Ouagadougou en ce moment) et des coupures quotidiennes d’électricité, c’est tout de suite beaucoup moins marrant!
        trop chouette ton blog en tout cas!
        Bonne journée,
        Laure

  6. Aaaaahhh enfin ce petit article 🙂
    Tu es toute belle avec ton bidou de 18 semaines ! On a donc pile poil 1 mois d’écart 😉
    Je t’envie d’avoir encore ta silhouette, moi j’ai ma poitrine qui a explosé (et franchement, je ne trouve vraiment pas ça sexy) du coup lorsque je porte de vêtements amples (comme à mon habitude) je fais vite sac à patates, mais comme toi j’ai beaucoup de mal à me sentir à l’aise dans les vêtements moulants et c’est encore plus le cas maintenant que j’ai la descendance des miches de Lolo Ferrari…. Enfin, j’ai quand même mis un top près du corps (celui à rayures sur la photo Insta, je ne sais pas si tu l’as vu) et finalement je ne trouvais pas ça trop moche. J’ai du coup même acheté une robe moulante sur Asos et je me dit que les proportions seront plus « harmonieuses » quand mon bidou aura encore grossi !
    Par contre j’appréhende cet été, je sens que je vais virer bibendum avec la rétention d’eau et la chaleur…. aie aie aie !!!!! 😉

    Gros bisous, j’ai hâte de lire la suite !

    Fanny

    • Ah ah ma pauvre comme je te comprends! En vrai moi aussi j’ai une poitrine bien trop énorme et dont je ne sais que faire. L’avantage, c’est que à la base elle est vraiment toute petite et que donc, même si elle a pris trois fois son volume, ça reste acceptable car je pars de loin…^^Mais ça n’est pas fini et je sens que ça continue de grossir… Bref, exactement le même ressenti, l’impression de faire camionneuse dès que je porte des choses trop « informes » et je sens que je vais bientôt passer au moulant, quitte à avoir des formes autant les montrer donc!
      Mais rassure toi, je regarde toutes tes photos et je ne trouve pas du tout que ta silhouette a beaucoup changé, tu as toujours des cuisses toutes fines (lucky you) et tes bras n’ont pas l’air d’avoir grossi n’ont plus, et même parfois je cherche ton petit ventre car dans certaines vêtements, sur certaines photos, on le devine à peine!
      Et, oui, on est pile poil à un mois d’écart!!! Quel karma!
      Je te fais d’énormes bisous aussi ma Fanny, porte toi bien!

  7. Moi aussi je veux lire des articles comme ça plus souvent ! C’est chouette de lire des expériences, des astuces, ça nous concernent pas forcément actuellement mais au final un jour peut être 😉 Je suis si heureuse pour toi, de te sentir bien, belle, sereine. C’est magique ! Et puis ce petit ventre adorable, c’est génial ! Voilà je suis en mode niaise 🙂

    • Oh tu es chou toi! Oui c’est un peu cliché d’être sereine et épanouie pendant sa grossesse ah ah, ça fait un peu « Gisèle Bündchen like » mais c’est vrai, les hormones te donnent vraiment le moral et tu vois tout en rose, ce qui est plutôt cool donc il faut en profiter (ça ne va pas durer!!!!).
      Le bidon commence à franchement bien pousser, j’ai presque l’impression de le sentir, la peau qui tire, les muscles qui travaillent… un peu bizarre. Moi qui ai l’habitude de rentrer mon ventre en toutes circonstances (ça fait bosser les abdos) j’ai du mal à lâcher prise mais bon!

  8. J’ai un peu de retard, mais j’ai beaucoup aimé ton article ! 🙂 Je suis tellement heureuse pour vous deux 🙂 J’aime bien la façon jolie, douce, pudique avec laquelle tu nous fais partager un peu ta grossesse. J’ai hâte de lire la suite 😉

    • Merci ma Lizzie c’est très gentil! C’est un peu bizarre de parler de tout ça et je ne sais jamais trop comment mes propos vont être reçus par les gens habitués à « autre chose » mais je suis vraiment heureuse de voir l’accueil que cet article a eu sur le blog! J’en ferai donc d’autres, ça c’est sûr!
      Des bisous!
      (j’espère que ça va toi?)

  9. Oh quelle surprise en lisant ce post ! Je n’étais pas venue depuis près d’un mois. Comme certaines je ne commente que TRES rarement mais ça fait des années que je viens de lire, j’aime tellement tes billets, ils sont plein de vie et rien que de te lire ça me donne la pêche !
    Félicitations pour le début de votre vie à trois 😉

    • Hello Bouliecr,
      oui oui je sais que tu es à depuis longtemps car je me souviens très bien de toi et de ton blog que je lisais aussi! On a passé le concours en même temps non?
      Quoi de neuf de ton côté??!!
      Je suis ravie de savoir que tu passes toujours par ici, cette « fidélité » sur les blogs ça me laisse toujours surprise et heureuse! On construit finalement de longues relations virtuelles, malgré tout ce que le détracteurs d’internet et des blogs peuvent en dire!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s