Sunday Morning #27

ENFIN ! Enfin, ça commence à sentir Noël … ❤
J’avais bien besoin de ça pour sortir un peu de ma torpeur et me plonger dans un tourbillon autre que celui du macabre et de l’effroi. On n’oublie pas, non, mais, comme tout le monde le dit, on continue à vivre. Mais pas question de continuer en mode zombies, de vivre comme des survivants… il faut réinsuffler du beau et de la joie dans nos quotidiens. Et trouver la force de le faire. L’espoir qui donne envie. Pour moi, Noël est idéal pour ça.
Et puis, surtout, c’est le premier Noël de Little ! J’avais tellement hâte de lui montrer toutes les boules et guirlandes colorées, les petites lumières qui clignotent, les flocons blancs à suspendre aux branches du (faux) sapin… Moi qui adore Noël, je suis encore plus heureuse de vivre cette période de l’année maintenant que je suis maman. Noël, pour moi, c’est vraiment LA fête familiale. L’envie de se retrouver entre proches, au chaud, de se blottir les uns contre les autres, de se retrouver en tribu, de partager de l’amour. Etrangement, cette période de l’année m’apporte un grand sentiment de paix. Je dis étrangement car, quand on pense aux rues noires de monde, aux magasins blindés et surchauffés, au stress communicatif des gens lancés dans la course aux cadeaux… la paix et la sérénité ne sont pas les premiers sentiments qui nous viennent en tête ! Et pourtant, Noël m’apaise…
Et puis, cette année, pour éviter la foule oppressante et ce sentiment de stress justement, j’ai acheté tous mes cadeaux en ligne ! C’est plus zen, et surtout, moins je vais dans les magasins, moins j’ai de chance de craquer pour des choses pas forcément inutiles qui viendraient grossir les rangs de ma penderie… ^-^

Sunday look

IMG_1332

L’un des rares vêtements que je me suis offert dernièrement : cette jupe en simili, asymétrique et zippée, parfaite pour m’obliger à porter des collants un peu plus souvent (mais on est TELLEMENT BIEN en pantalon…!!!!) (désolée pour la qualité de l’image, on ne voit vraiment pas grand chose…!)

Le petit-déjeuner de la semaine

IMG_1291

Picard est devenu mon meilleur allié pour affronter les réveils express ! Permettez-moi d’éclaircir deux ou trois choses à ce sujet :
1. je n’ai aucun partenariat avec la marque ^-^
2. ces petites brioches étoiles sont trop mignonnes je ne pouvais pas résister
2. tous les matins, je traîne dans mon lit jusqu’à l’extrême limite possible : le réveil de Little. Je pourrais me lever un peu avant lui, prendre le temps de petit-déjeuner… mais non, j’aime trop dormir, alors je grappille minutes après minutes quelques miettes de sommeil en rab. Sauf qu’après, forcément, je n’ai pas le temps de paresser devant ma tasse de café. C’est la course, biberon, couches, câlins, café, et avaler quelque chose pour calmer mon ventre affamé depuis 10 ou 12 heures…
Voilà, vous savez tout, vous comprenez mieux, maintenant, pourquoi je suis devenue une surgelés-addict…

Le « this is the best time of the year » de la semaine

IMG_1339

Cela se passe de mots, non ??!!

SON PREMIER SAPIN!!!!

(oui, sapin en plastique ici, notre âme écolo n’a toujours pas tranché, qui du sapin artificiel réutilisé année après année ou du vrai sapin fraichement coupé est le moins pire pour la planète…)
Sur fond de Michael Bublé, avec le ciel bien blanc et les températures bien froides qui nous dissuadent, par la baie du balcon, de sortir un orteil dehors…

Et le mobile de Noël :

IMG_1295

Du coup, j’en ai profité pour changer un peu les petites suspensions du mobile de Little : fini les petits voiliers en bois, place aux boules de Noël (qui le captivent) (un jour, je vous parlerai de mes convictions éducatives… ^-^)

(et, oui, Little a souvent un petit châle ou un bavoir autour du coup car, comme tout bébé, il baaaaaaave beaucoup. Alors je préfère changer dix fois son bavoir plutôt que de déshabiller-rhabiller 3 fois de suite un bébé qui aime moyennement passer ses bras dans des manches. Encore une fois, voilà, vous savez tout, trop de révélations fracassantes dans ce billet !!… ^-^)

Les travaux manuels de la semaine

IMG_1293

J’ai mis mes tissages en pause pour ressortir mes aiguilles, car qui dit hiver dit tricot, n’est-ce pas ? Et puis, surtout, cela fait longtemps que je me dis qu’il me faudrait un petit bandeau tricoté pour les jours où je veux réchauffer mes oreilles sans forcément mettre un bonnet et rendre mes cheveux tout raplaplas (c’est-à-dire, pour les jours où je viens de me laver les cheveux. Sinon, le reste du temps, je m’en fous…^^)
J’ai mélangé trois fils, un blanc mousseux, un marron glacé et mon doré chouchou. Les mailles se montent très vite, je pense l’avoir fini dans 2 ou 3 jours, j’ai hâte de vous le montrer (et de le porter!)

Le vide dressing de la semaine

Capture d’écran 2015-11-29 à 14.23.49

Depuis la naissance de Little, on a fait beaucoup de tri. J’ai donné plein de choses à mes copines, à ma famille, et on a aussi beaucoup donné aux associations qui récupèrent des vêtements. Ça m’aide toujours de savoir que cela ne sera pas jeté, ça me convainc de faire le vide, ça m’évite de trop tergiverser sur telle ou telle fringue que, de toute évidence, je ne mets pas assez mais dont j’ai du mal à me séparer. Pour certaines, les pièces un peu plus chères ou quasiment neuves, j’ai créé un vide-dressing sur Tictail. Pour l’instant, il n’y a pas grand chose, mais peut-être y trouverez vous votre bonheur…? Pour y jeter un oeil c’est ici. (et si vous souhaitez voir des photos portées, vous m’envoyez un mail bien sûr !)

Le gâteau de la semaine

IMG_1328

Ou plutôt, le gâteau MOCHE de la semaine. C’est encore une fois une recette trouvée au hasard d’Instagram, facile à faire et qui avait l’air délicieuse. Bon, en réalité,  ce n’était pas si exceptionnel que ça, mais je pense que je n’aurais pas du remplacer le chocolat au lait praliné par du chocolat noir 70% . Là, c’était un peu trop intense…

La Blanche-Neige de la semaine

IMG_1318

On avait ce paquet de muesli périmé qui traînait depuis des semaines dans un placard. Robinson voulait le jeter, mais ça m’embêtait de gâcher autant de céréales et de fruits secs (bio en plus!!!!). J’avais dans l’idée de m’en servir pour nourrir les oiseaux, mais bon, en bonne citadine d’adoption, ça me paraissait simple sans pour autant que je passe à l’action. Le paquet a traîné, encore et encore, attendant le jour où j’allais enfin m’atteler à la confection d’une mangeoire à oiseaux. Ce qui est arrivé, cette semaine : je me suis installée sur le froid de mon balcon pour perforer une bouteille d’Evian vide, y glisser des ustensiles de cuisine en bois, puis la remplir de mes graines périmées (et des petits vers alimentaires qui y avaient éclos, du coup…) (yeurk…!!!) avant de la suspendre dans le vide. Robinson a bien ri, m’appelant « l’amie des bêtes » et m’affirmant, d’un air condescendant (oui oui, condescendant!) que seuls les pigeons allaient s’aventurer à manger mes graines et qu’ils allaient envahir notre balcon et la résidence et qu’on allait avoir des problèmes avec les voisins. Tssssss. Heureusement que j’avais la foi. J’ai guetté, tapie derrière la fenêtre (bon, en vrai, j’étais plutôt affalée dans mon canapé, jetant un oeil vaguement intéressé toutes les heures pour voir si ma mangeoire était vouée à être un échec cuisant) et mes attentes n’ont pas été déçues ! Des petites mésanges ont compris qu’il y avait de quoi se nourrir sur le balcon du 5ème étage ! Elles viennent tous les matins picorer dans ma cuillère en bois ! Et, ça paraît bête je sais, mais ça me met en joie d’observer leur balai, voletant d’arbres en arbres, jusqu’à se poser sur la balustrade, sur la guirlande de lampions, avant d’atteindre le graal. Voilà, la campagnarde qui sommeille en moi est ravie ! Il en faut peu… (vous pouvez aperçevoir ma « mangeoire » au milieu de la photo, suspendue par un ruban orange fluo, de l’autre côté de la canisse en bambou).

Sur ces souvenirs d’une belle semaine doucement écoulée, je vous souhaite un bon dimanche, et un bon moment à préparer votre sapin pour celles/ceux qui s’y attellent aujourd’hui. Profitez bien. A très vite.

NB : les photos de ce billet sont toutes personnelles et non libres de droits. Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.

30 days of yoga – 2/3 – pendant

2/3 Yoga with Adriene – j’avance tranquillement

IMG_1284J’avais prévu d’écrire ce billet mercredi dernier mais… well, je n’en avais pas vraiment envie, compte tenu des événements. D’autres choses avaient besoin de sortir, prioritaires.
Ce n’était que partie remise car la voilà, la petite review sur mon challenge 30 days of yoga with Adriene !

Je vous écris ce billet alors que j’ai accompli pile poil la moitié du challenge, soit 15 vidéos.

Je sais ce que vous vous dites : Seulement 15 séances??? Pourtant, elle a commencé le challenge il y a un petit moment déjà !
Oui, c’est vrai. Mais je ne pratique pas les week-ends, et j’ai fait une petite pause lorsque mes parents sont venus passer une semaine chez nous, je n’avais pas envie de me stresser à vouloir à tout prix caser ma séance de yoga alors que notre appartement était en bazar et qu’il y avait constamment du monde autour. J’ai juste profité d’eux, et me suis reposée, et c’est bien aussi. Je ne me suis pas culpabilisée de mettre le challenge en pause car c’est aussi ça, l’esprit yoga, savoir être indulgent et accepter que tout n’est pas sous contrôle, que parfois on ne fait pas comme on avait prévu (punaise, je progresse…!! Ce genre de résignation m’était encore inconcevable il y a quelques temps!) 🙂

Alors ce premier bilan..?

Je suis contente de faire ce challenge de yoga. C’est avec plaisir que je déroule chaque jour mon tapis, impatiente de découvrir la thématique de la séance. Parfois, Little fait sa sieste dans la chambre, et je suis tranquille dans le calme du salon. Parfois, il est à côté de moi, sur son tapis à lui (un tapis d’éveil, bien sûr ^-^), et ça le fait marrer de voir sa maman se contorsionner, faire le souffle du lion en tirant la langue, effectuer de grands mouvements avec ses bras. J’ai de la chance car Little est vraiment un bébé cool (bon, il fait des crises parfois, hein, c’est un bébé normal quand même ! ) et pour l’instant, je n’ai jamais eu besoin d’interrompre une de mes séances « à cause » de lui.

Capture d’écran 2015-11-24 à 20.39.13

Ce qui me plaît dans ce challenge :

  • J’aime beaucoup le ton « okay, it’s playtime guys ! » d’Adriene. Elle ne se prend pas au sérieux et dédramatise énormément le côté parfois trop austère du yoga. Pour elle, le yoga doit être fun. Une pose n’est pas statique ni figée, on peut l’adapter, jouer avec elle, la développer, la sublimer. Parfois, Adriene me donne l’impression d’être à nouveau une enfant, qui joue avec son corps. Adulte, on oublie parfois cet aspect ludique de l’activité physique, on se concentre souvent un peu trop sur le côté sportif, dépassement de soi, compétition ou bien-être… Là, je retrouve du plaisir à juste faire des mouvements pour le fun, à essayer des postures en n’ayant pas peur de rater, de tomber (sur une pile de coussins), ou d’avoir l’air idiote ! J’adore m’entrainer à faire la posture du corbeau ou du pont, j’ai l’impression d’avoir dix ans et d’être avec mes copines, dans la cour de récré, avec pour seule préoccupation de jouer à faire la roue, le poirier, etc…
  • Faire du yoga à la maison à partir d’une vidéo, c’est bien pratique ; je peux mettre sur « pause » si besoin, prendre le temps de m’arrêter sur une posture, ou remettre en arrière si j’ai loupé un truc. Je peux allumer des bougies, faire un loooooonnng Savasana (posture de relaxation/méditation à la fin d’une séance) sans craindre d’être dérangée par le souffle bruyant d’un voisin de tapis enrhumé ou la voix de la prof qui doit mettre fin à la séance pile au moment où je commençais à vraiment ressentir les bienfaits de la posture. Je peux mettre du talc sur mes mains pour ne pas glisser sur mon tapis, je peux pratiquer en culotte, pas coiffée ni maquillée, ou dans le jogging de mon mec. Bref, je suis TRAN-QUILLE !
  • J’aime que chaque séance soit dédiée à un aspect particulier : une partie du corps à travailler (le dos, les abdos…) un style de yoga à découvrir (hatha yoga, Shakti yoga…), un aspect du yoga à développer (méditation, detox, salutations au soleil…). Cela donne une certaine pertinence au fait de faire chaque jour du yoga mais jamais la même chose.
  • Enfin, faire du yoga tous les jours (ou presque) permet de « progresser », de se sentir mieux dans des postures qui, auparavant, nous incommodaient ou nous semblaient intenables. Par exemple, généralement, je n’aime pas trop la posture du chien tête en bas, car elle me fait mal aux bras, je ne suis pas assez musclée pour tenir longtemps sur cette partie de mon corps. Depuis que j’ai commencé le challenge, c’est une posture que j’aime de plus en plus, comme un moment de recentrage et de relâchement dans l’enchainement des postures de la salutation au soleil. Habitude, renforcement des muscles… plusieurs choses entrent en compte mais le résultat est là : aujourd’hui, j’adore chien tête en bas !

IMG_1282

Conclusion ?

Eh bien, maintenant que j’en suis à la moitié du challenge, je suis encore plus motivée qu’avant de le continuer, ce serait trop bête d’abandonner quand tant de vidéos ont déjà été effectuées. Certains jours, je suis un peu maussade ou raplapla, je traîne et n’ai pas trop envie de dérouler mon tapis, mais le fait d’avoir une pratique inscrite dans un challenge, dans la durée, me pousse à le faire malgré tout et, heureusement : toujours, toujours, je suis a posteriori contente de l’avoir fait, de ne pas avoir baissé les bras. Le yoga me fait beaucoup de bien, physiquement bien sûr mais surtout mentalement. Comme si ça insufflait une grosse dose de gratitude, de positivisme, de douceur… Comme si chaque séance m’offrait l’apaisement. Comme si, après chaque vidéo visionnée et pratiquée, la vie se paraît d’un filtre rose, avec bonne humeur, légèreté et sourire à la clé.
Bref, une conclusion enthousiaste pour ce bilan à mi-parcours.

Et vous, du coup, vous vous êtes lancé(e)s ?

NB : la 2ème photo provient du compte Instagram d’Adriene.

Sunday Morning # 26

La vie reprend son cours et les petits bonheurs quotidiens recommencent à s’accumuler, pour notre plus grand plaisir. Je ne sais pas vous, mais j’ai pris soin, cette semaine encore plus que d’habitude, de savourer chacun de ces instants, d’arrêter le temps pour les photographier dans ma mémoire (et un peu avec mon iphone pour les partager avec vous ici, aussi ^-^), bref, plus que jamais j’ai pris conscience de la chance que l’on a d’être vivant et heureux.

Le look de la semaine

IMG_1243

Histoire de changer un peu de mes sempiternels jeans déchirés, j’ai ressorti la jupe longue aux couleurs automnales.

Les gourmandises de la semaine

 IMG_1166

Lorsque je vivais à Dublin, je travaillais dans un salon de thé qui vendait des pâtisseries à se rouler par terre, dont la fameuse apple pie. En partant, la cuisinière m’avait griffonnée la recette sur un bout de papier, et je viens seulement de le retrouver (6 ans plus tard, donc…). J’ai testé, et j’ai retrouvé le goût et la texture de la tarte que je dégustais là-bas. La particularité, c’est que les pommes ne sont pas déposées crues sur le fond de pâte, mais qu’elles ont été d’abord légèrement cuites, et largement arrosées de sucre ! La tradition irlandaise (et sans doute anglaise aussi…) veut que l’apple pie se déguste avec de la crème fraîche, et je n’ai pas dérogé à cette règle (vous me connaissez ^-^). C’était une petite merveille. de réconfort …

IMG_1102

J’ai continué sur ma lancée « tea time » en faisant une nouvelle fournée de scones, qui étaient très bons (merci la poudre toute prête chez Monop’).

IMG_1215

Mais mes petits-déjeuners n’ont pas été que sous le signe de la Grande-Bretagne : pour preuve, ces bonnes crêpes Picard (oui, je suis une bonne mère de famille, je réchauffe moi-même mes crêpes surgelées…^-^)

La bonne surprise de la semaine

IMG_1195

Je pensais que devenir maman serait synonyme de manque de temps donc de priorisation des activités, et que, de fait, mon rythme de lecture s’en verrait fortement ralenti. Mais c’est tout le contraire qui se passe. Souvent, Little s’endort dans mes bras après un biberon, et alors je me retrouve coincée sur le canapé, avec un livre à portée de main (les premières fois, je n’avais pas anticipée, j’étais bloquée avec le bébé dans les bras et rien, absolument rien pour me divertir pendant ses 2 heures de siestes… Maintenant, je suis rodée, je prépare tout mon attirail avant le biberon, portable et bouquins, une bouteille d’eau, et me voilà parée à affronter une ou deux heures de sieste !). Vous pourriez dire : tu n’as qu’à l’emmener dans son lit une fois qu’il s’est endormi. Moui, je sais. Mais j’aime bien le sentir dormir sur moi… Bref, tout ça pour dire que j’ai des tonnes de reviews lecture en retard, plein de bouquins dont je souhaiterais vous parler,  je prépare tranquillement cela. Sachez juste que j’ai lu l’un des derniers romans de Joyce Maynard (ma découverte de l’année, souvenez-vous) et que, sans surprise, j’ai adoré !

L’instant suspendu de la semaine

IMG_1241

Ça y est, ça approche, Noël commence à se faire sentir dans les décorations qui parent les rues, et les wishlists qui apparaissent sur les blogs et autres réseaux sociaux. Vous ne pouvez pas savoir comme j’ai hâte de me plonger dans l’ambiance chaleureuse, rassurante, familiale de Noël… pour mettre de côté la folie et la peur qui flottent autour de nous tous depuis une semaine. Je résiste à l’envie de sortir décorations et chants de Noël avant le 1er décembre, mais les saveurs de Noël ont, elles, le droit d’apparaître plus tôt ! C’est donc sans attendre que j’ai acheté cette tisane de Noël que je déguste avec mes traditionnels Lebkuchen. On a commencé à regarder les Star Wars, une de nos traditions de fin d’année (comme Harry Potter et le Seigneur des Anneaux, Love Actually et The Holidays…) et hier, c’était raclette devant notre film de snowboard chouchou (je vous en parlais ici). Les rituels ont un tel pouvoir rassurant, usons et abusons en aujourd’hui!

Les films de la semaine

411619

a-little-chaos-film-2015-versailles-garden-habituallychic-001

Quoi de mieux que des films en costumes et de grandes passions pour fuir la réalité l’espace de quelques heures ?? Dans ce but, j’ai profité de deux siestes de Little (dans son lit, cette fois !) pour regarder Loin de la foule déchainée et Les jardins du Roi (A little chaos en VO). Pour le premier, la présence de Carey Mulligan était l’argument qui suffisait à me donner envie de le voir. Le second, un peu trop baroque à mon goût de prime abord, m’a conquise par son casting ; comment résister à Kate Winslet ET Alan Rickman (acteur et réalisateur de ce film)…?

J’ai bien fait de me laisser tenter, les deux étaient exactement ce qu’il me fallait en ce moment : bien joué, beaux, raffinés. Le 1er m’a réconciliée avec Thomas Hardy (auteur du livre duquel est tiré le film) que je n’avais pas du tout apprécié lorsque j’avais lu Tess d’Urbeville. Le second m’a donné envie de découvrir Versailles, que j’ai du visiter lorsque j’étais enfant mais dont je n’ai pas de souvenirs précis… Mais surtout, surtout…

… je me suis découverte une nouvelle passion : Matthias Schoenaerts… ❤

La promenade rituelle

IMG_1184

Je crois que je commence à me lasser du parc, où je vais tous les jours avec Little… Alors, ma traditionnelle question revient, comme tous les ans : pourquoi vivre en ville ? Et si on partait à la campagne (en l’occurrence, à la montagne ou au bord de l’océan)…? Depuis que Little est né, je m’interroge encore plus. Toute cette pollution, ce bruit, le peu d’espace et surtout d’espaces verts… Je rêve d’un chalet au fond des bois, avec un porche et une grande pièce de vie, une cheminée et beaucoup d’espace pour jouer, pleins de sentiers pour randonner, et le calme, le silence absolu, les étoiles la nuit, la neige en hiver… Bref, je rêve. En attendant, j’emmitoufle Little dans mon écharpe et on quadrille le parc en long, en large et en travers…

L’inspiration de la semaine

IMG_1167

L’échelle en bois brut, le macramé, la douce chaleur des bougies, du plaid et du tapis, rendent cet intérieur très cosy et lumineux, la pièce parfaite pour passer un hiver au chaud, non ?

Je vous souhaite un bon dimanche. Déconnectez, recentrez, profitez, chérissez vos proches, mangez… et continuez de vous projeter, c’est ce qui nous fait avancer.

A très vite, et mille mercis pour vos commentaires et votre présence par ici, c’est énorme, ça compte beaucoup pour moi et m’oblige à ne pas lâcher le blog, même dans les moments difficiles comme celui qu’on traverse en ce actuellement. Merci merci merci.

NB : les photos de ce billet sont privées et non libres de droits (exceptées celles des deux films, et la dernière qui provient du compte Instagram d’Ana Morais), merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.

Vis ma vie de maman 24/24h

IMG_1176

J’ai pris 6 mois de congé parental pour m’occuper de Little, et cela laisse parfois les gens qui me connaissent… dubitatifs. Robinson lui-même avait peur que je tourne en rond… Mais c’était mon choix, et un choix que j’assume, revendique et qui me rend heureuse.

Il y a une question qui revient souvent, ici et dans la vie de tous les jours : tu ne t’ennuies pas ???

Je réponds toujours la même chose à cette interrogation : les journées filent, je ne vois pas le temps passer.

Alors bien sûr, il y a ces jours sans rendez-vous médical, sans visite d’amis, où je reste vraiment seule avec Little. Et souvent, ces jours là, il me tarde que Robinson rentre de son travail. Tout simplement car j’ai envie de discuter avec un adulte, même si j’adore babiller avec mon bébé ! (Surtout que, moi qui adore rire, j’ai la chance d’avoir un vrai clown de 3 mois à la maison ! Je passe mes journées à rigoler et à faire le pitre avec lui… ^-^)

La plupart du temps, mes journées sont ponctuées de rendez-vous (pédiatre, ostéo, kiné, sage-femme…), de sorties (courses, marché, pressing), et de balades au parc.

A la maison, il y a bien sûr cent mille trucs à faire, et entre deux tâches ménagères (j’ai l’impression de passer mes journées à ranger…^-^) je prends du temps pour moi : je blogue, je fais ma séance de yoga quotidienne, je lis, je trie nos photos de vacances, de Little, je monte des vidéos (un de mes petits passe-temps), je tisse… Quand Little est réveillé, je joue beaucoup avec lui, j’aime bien ces moments à nous deux, lui faire des câlins, des massages, je le porte, le berce, on danse, on écoute de la musique… Bref, je n’ai pas le temps de m’ennuyer, vous voyez ?

IMG_1175

Parfois, c’est juste un peu difficile de trouver la motivation, et je me bats contre moi-même pour ne pas rester en pyjama… J’avoue passer beaucoup de temps en tenue « de yoga » : leggings Lolé, top ample, pull large et long. J’aime bien être à l’aise. A la maison, mes pieds sont toujours bien au chaud dans une paire de Ugg, je relève mes cheveux car j’aime bien avoir le visage dégagé, même si ce n’est pas ce qui me va le mieux… Je m’oblige à me maquille un peu le matin, parce que sinon mes cernes et mes petits yeux fatigués feraient peur à Little… Je me contente d’un trait de crayon noir gras, qui donne un effet smocky et m’autorise à ne pas maquiller mon teint (j’aurais l’air bien trop apprêtée si je faisais les yeux ET le teint). J’ai mes petites certitudes make-up, dont celle-ci : soit je me fais un teint de pêche et je laisse mes yeux nude (mais impossible, car j’ai vraiment trop trop trop de cernes en ce moment, merci les nuits un peu courtes…), soit je laisse mon teint tel quel, et je compense le bleu des cernes par des paupières encore plus foncées.
Bon, c’est sans doute débile comme raisonnement, mais au moins ça me donne une excuse pour ne pas trop m’en faire de ce côté là… ^-^

IMG_1177.jpg

Voilà, vous savez tout ! Oui, ce billet est à teneur hautement superficielle, mais j’avais besoin de faire ce pied de nez à la gravité de cette sombre période. Save the day, concentrons nous sur les petites choses du quotidien.

Coeur ❤

Hashtag peace

Serrez fort dans vos bras ceux que vous aimez.

Souriez aux passants dans la rue.

Cuisinez votre plat préféré et partager-le avec vos proches.

Regardez Love Actually.

Eteignez les infos, Facebook et tous ces feeds qui nourrissent vos peurs, votre colère et votre chagrin. Vous en savez assez. Le reste n’est que  propagation d’angoisse voire de haine.

Ne culpabilisez pas. On a conscience de ce qui est arrivé, on est endeuillés, mais comme il l’est répété un peu partout : nous continuons à vivre.

Faites l’amour.

Nagez, courrez, marchez, bougez et produisez un maximum d’endorphines pour ne pas sombrer dans le désespoir.

Regardez ceux que vous aimez, chérissez les.

Mangez des M&M’S.

Dormez. Beaucoup.

Ne succombez pas à l’appel de la haine, aimez aimez aimez aimez. Souriez. On ne naît pas haineux, on le devient. Mais c’est réversible, non ? Même si c’est con à dire, j’assume : soyez l’étincelle d’amour.

Continuez à vivre. Même si aujourd’hui est difficile.

Et n’oubliez pas que l’éducation EST une arme de paix.

4140b7d54b0a688559a71bbcfe816ef4

Je ne crois pas aux licornes et je n’aime pas les papillons et les petits coeurs avec les doigts, mais je veux croire en ces mots : PEACE. LOVE.
Pour plus de virulence, vous pouvez aussi lire le billet de Zoé, que j’ai trouvé génial et puissant et qui m’a redonnée un peu de force.

Je lèche mes plaies et je reviens vite.

Coeur.

30 days of yoga – 1/3 – AVANT

1/3 Yoga with Adriene – je commence

Comme vous avez eu l’air enthousiastes lorsque j’ai évoqué ici mon challenge « 30 jours de yoga », et que vous sembliez intéressé(e)s par un article à ce sujet, j’ai préparé 3 petits billets pour présenter ce challenge mais surtout, partager avec vous mon ressenti avant, pendant, et après ces 30 jours de yoga. J’espère que ces reviews vous seront utiles !

IMG_1096

Pourquoi un challenge de 30 jours de yoga ?

Vers 7 mois de grossesse, j’avais adoré profiter de mon congé pré-accouchement pour essayer de pratiquer le yoga un peu plus quotidiennement. Peut-être vous rappelez-vous de ce billet où j’évoquais le plaisir de pouvoir faire chaque jour plus d’une heure de yoga, dans le jardin de mes parents (un genre de « 30 days of yoga », mais sans support vidéo, sans prof, et plus répétitif). Cela m’aidait à vivre ma grossesse de manière calme et sereine, tout en me permettant de bouger un peu, de déverrouiller mon corps changé sans craindre de provoquer une fausse couche ou des douleurs.

Seulement, voilà. Faire une heure de yoga par jour, c’est impossible, ou alors pour un très petit nombre d’entre nous. Entre le boulot, les courses, les copains, la vie de famille… difficile de s’octroyer cette pause de 90 minutes tous les jours. Surtout si l’on a une autre activité sportive en parallèle. Ou alors, donnez moi votre secret pour avoir des journées de 36 heures !!

Paradoxalement, les bienfaits du yoga se ressentent particulièrement lorsque la pratique est régulière. Une séance quotidienne est donc idéale pour profiter vraiment des avantages de cette discipline…

Screen+shot+2015-03-31+at+10.14.33+PM

Adri-qui ?

Adriene, une prof de yoga texane, toute jeune et toute fraîche, nous a donc concoctés 30 vidéos sur sa chaîne Youtube pour nous permettre de faire un petit peu de yoga, tous les jours, sans nous ennuyer, et sans trop alourdir notre emploi du temps déjà bien chargé !

686def400349b7f047e1a0617fcf00fb

Pourquoi ça donne envie de se lancer ?

Le principe de chaque épisode est simple : une séance courte (entre 12 et 30 minutes, c’est selon), et des enchainements variés d’un jour à l’autre. Un jour, Adriene nous invite à nous consacrer à des postures qui sollicitent les abdominaux, un autre jour c’est trente minutes de méditation qui nous sont proposées, etc… Ainsi, pas de lassitude, chaque nouvelle vidéo est une découverte, et cela permet de maintenir la motivation, qui pourrait s’étioler à force de répétitions.

Avec un bébé de 3 mois à la maison, et une tonne de choses à faire (courses, ménage, blog…) (comme tout le monde, j’imagine…), ce n’est pas évident pour moi de trouver le temps de retourner au studio de yoga où je prends habituellement des cours. J’ai déjà du mal à trouver un créneau pour aller nager une fois par semaine… Alors cette idée de me lancer un défi n’était pas pour me déplaire, la stimulation de mon esprit de compétition (qui ne s’est développé que dans sa dimension auto-réflexive ; je n’aime pas du tout me mesurer aux autres, mais j’adore m’auto-challenger et essayer de me dépasser) m’obligeant à une certaine discipline, et m’encourageant à ne pas abandonner le projet en cours de route.

Pas très yogi, l’esprit de challenge, pensez-vous ?

Le dépassement de soi n’est pas contraire à l’éthique du yoga, de même que la discipline à laquelle on devrait s’astreindre lorsqu’on pratique (Mathilde explique cela très clairement dans son petit livre* ).

Capture d’écran 2015-11-10 à 23.33.59

Bref, tout ça pour dire que cette idée de trouver trente petites minutes dans une journée pour dérouler son tapis et prendre un peu de temps pour soi me plait bien ! Je trouve ça génial que des personnes comme Adriene donnent autant de leur temps et de leur énergie pour partager ce qu’elles aiment et nous permettre de pratiquer, quelle que soit notre condition et notre niveau de yoga !

Pas d’élitisme avec Adriene, elle propose des variations pour tous les niveaux et pour tous les besoins. Pour ce qui est du matériel nécessaire, elle se contente du strict minimum : un tapis ou une serviette, et c’est tout ! En gros, pour se lancer dans le challenge, il suffit d’apporter sa bonne humeur (quoique, même pas forcément, car il m’est arrivé parfois de lancer la vidéo du jour en me disant que rien ne parviendrait à me dérider de mon humeur grognonne, et finalement, après quelques salutations au soleil, mes ronchonnements s’étaient envolés!) et de se fixer pour seul objectif de départ celui d’aller jusqu’au bout du défi.

Cependant, avant même de commencer, je m’étais déjà résignée à une certaine indulgence, prête à accepter que peut-être il arrivera à une ou deux reprises que je ne trouve pas le temps de faire la vidéo du jour. Pour cela, je citerai encore une fois Mathilde :
« Si je rate un cours de yoga, je déculpabilise ! Si j’ai une bonne raison, je peux rater un cours ! Si je n’ai pas de bonne raison, je peux aussi rater un cours ! Mais alors, je ne me blâme pas parce que je n’y suis pas allée. La vie est déjà assez compliquée comme ça, pas la peine d’y ajouter des pensées négatives. » (p. 151)

find+what+feels+good

* Patanjali a écrit les Yoga Sutra où il explique que le yoga se compose de 8 membres, ou 8 échelons à gravir pour atteindre le bonheur. Parmi ces échelons, il y a les Niyama, 5 principes d’autodiscipline, dont l’un d’eux est « tapas », l’action, qui préconise discipline et patience. Je cite Mathilde du blog Mathilde fait du yoga, qui a écrit un petit guide de yoga très clair et passionnant ; elle explique : « Le yoga prend du temps, requiert de la patience, de la discipline. La discipline, dans le yoga, c’est une partique régulière et constante, pour que les progrès se fassent et s’impriment dans notre corps. La discipline dans le yoga, c’est donc venir en cours régulièrement, ou en pratiquer chez soi un petit peu chaque jour : il faut cultiver l’effort. » p. 150
Le yoga malin, de Mathilde Piton, éditions Quotidien Malin, 6 euros. Son blog ici.

Alors, êtes vous prêt(e)s à vous lancer vous aussi ?

A mercredi prochain pour le bilan de mi-parcours !

Illustrations : thecrabandthemoon

Photos d’Adriene : son instagram

Photo 1 : perso, merci de ne pas l’utiliser sans mon autorisation

Sunday Morning #25

Hello ! Comment allez vous sous ce beau soleil de mai? Vous aussi vous faites des barbecues en tongs ce week-end ? J’ai passé ma journée d’hier les orteils à l’air, et en tee-shirt, ça fait un peu bizarre non…? Mais bon, profitons de ce beau soleil pour faire le plein de vitamines car, comme on le sait bien, Winter is coming, et ça ne va pas être facile tous les jours, les nuits qui tombent en plein milieu d’après-midi et le froid qui fatigue… Mais bon, sans vouloir enfoncer des portes ouvertes en parlant de la météo, je ne serai pas contre un peu de froid, moi, histoire qu’il neige en station et que la saison de snowboard ne commence pas trop tard ! C’est pas tout ça, mais je vais rider dans 2 semaines, et j’espère que ça ne sera pas sur des cailloux ^-^

Le look de la semaine

IMG_1081

Ce n’est pas celui que j’avais initialement prévu de vous montrer, mais les températures m’ont fait revoir mes projets et j’ai laissé tomber le look jupe-collants pour celui, plus light, de la marinière et du slim. Bordeaux, le slim, on est quand même en automne hein !

IMG_1080

Le dîner plus gros que le ventre de la semaine

IMG_1017

Je n’ai jamais autant mangé chinois et japonais que depuis que Little est là. On n’a plus le temps de cuisiner comme on le faisait avant, et la semaine, c’est bien trop intense, il faut faire au plus vite. Des nouilles chinoises, des sushis, c’est simple, efficace, et ça se mange tout seul devant un bon film qui ne demande pas à réfléchir (ce soir là, c’était Transformers… Ahem…. Oui, du haut niveau je sais…). Soirée de rêve, en réalité, car rien n’est meilleur que ce lâcher prise que les parents peuvent s’accorder sans une once de culpabilité (elle n’est que trop justifiée, cette flemme de fin de journée ! ^-^)

Mornings like these

IMG_1041

La semaine, le réveil est aux alentours de 8h, et puis après le biberon, on profite tranquillou de la matinée, entre café, plaid moelleux, musique ou France 5 et l’émission « Les maternelles » que j’adore (et pas seulement depuis que je suis maman ! J’ai commencé m’y intéresser l’année où j’ai passé mon concours). Ces journées où aucun rendez-vous n’est inscrit dans notre emploi du temps, où les courses sont faites et que notre seul impératif est de profiter et de prendre le temps, sont vraiment savoureuses !

IMG_1052

Le loisir de la semaine

IMG_1035

Encore et toujours tisser. C’est vraiment mon activité du moment! C’est apaisant, et ça rend accro, une vraie drogue! Il va falloir cependant que je sorte mes aiguilles pour reprendre un peu le tricot, et préparer deux ou trois bonnets pour cet hiver. J’ai encore 2 tissages (dont celui-ci) à faire pour offrir avant Noël, et après je ferai une petite pause pour tricoter. Et vous, avez-vous succombé à l’appel du métier à tisser ?

Le petit-déjeuner de la semaine

IMG_1037

Souvenez-vous, je vous en parlais ici, et vous donnais une super simple recette de délicieux soda bread irlandais! J’en ai refait un cette semaine, en remplaçant cette fois la farine complète par de la farine de châtaigne. Le petit goût automnal que cela a apporté était parfait pour faire de ce pain le petit-déjeuner idéal, mais aussi le goûter tout trouvé pour finir en beauté les après-midis de cette semaine. Nature, ou avec un petit peu de marmelade d’orange, c’était délicieux !

Le point « Little » de la semaine

IMG_1027

Bébé a fêté ses trois mois, je me suis bien amusée à transformer un kilo de clémentines en mini Jack’O’Lantern, et on a ENFIN terminé les faire-parts, pour lesquels on a même commencé à préparer les enveloppes et les petits mots de remerciement. Non, il n’est jamais trop tard ^-^

IMG_1079

Les bons moments, en vrac

IMG_1070

Retrouver les copains au parc, boire une bière au bord de l’eau, dans la fraîcheur de l’automne, en regardant le soleil se coucher sur les arbres rouges et jaunes…

IMG_1082

Nager au soleil, sentir l’air sur mon visage lorsque je sors la tête de l’eau, car les baies vitrées sont ouvertes en ce magnifique après-midi de novembre ! On croirait que c’est l’été…

IMG_1083

Ne pas abandonner nos rituels, avec Robinson. Et s’accorder un moment juste pour nous, le vendredi soir. Même si on commence notre repas beaucoup plus tard qu’auparavant (on en dîne jamais avant 22h…). Mettre de la musique, allumer des bougies, sortir tous les paquets de ces bonnes choses achetées aux Halles, et déboucher une bonne bouteille. Ne pas être que des parents… ^-^

IMG_1046

Même si je parcours tous les jours les mêmes chemins du parc, essayer d’y trouver à chaque fois quelque chose de nouveau, de ne pas se lasser de tant de beauté… Sur cette photo, on se croirait au fond des bois, près d’un cabanon de chasseurs…  Se raconter des histoires…

Et voilà !

Je vous souhaite une belle semaine à venir ! Notre programme ici sera plutôt chouette : profiter d’une copine blogueuse pas vue depuis trop longtemps (coucou Mona ^-^), de mes parents qui vont débarquer en milieu de semaine, de nos amis messins qui passent en concert vendredi et samedi à Lyon, et prendre le temps de préparer quelques scones pour les savourer avec la crème fraîche que j’ai spécialement achetée pour l’occasion et le reste de marmelade d’oranges qui a survécu au soda bread. Et vous ?

A bientôt !

NB : les photos de ce billet sont privées et non libres de droits. Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.