Ma liste (rêvée) au Père Noël

Cette année, pour Noël, je n’avais envie de rien… Rassurez-vous, pas de déprime en vue, je n’ai pas perdu le goût de Noël (et donc de la vie ^-^), je ne broie pas du noir, non non non ! C’est juste que, habituellement, je fais des petites listes pour mes proches (parents, frère, Robinson, belle-famille), pour leur donner des idées de cadeaux de Noël ; on a toujours besoin d’un nouveau parfum, d’un dessous de plat, d’une paire de draps, de telle BD ou du dernier Goncourt… Mais cette année, rien de tout ça. Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir Little, d’être désormais 3 à vivre dans un appartement en ville, d’avoir donc dix fois plus de bazar qu’avant, et de voir s’accumuler les jouets, les vêtements, les produits de soin, les biberons… mais en tous cas, je n’avais pas envie de recevoir des objets. Besoin de rien. D’ailleurs, depuis quelques mois, j’essaie d’épurer un peu notre chez nous, et notamment ma garde-robe (car, honnêtement, Robinson n’a pas trop de trucs éparpillés partout, le bazar c’est surtout le mien ^-^) (mais ne lui dites pas que j’ai dit ça !!). J’ai beaucoup donné aux copines et aux associations, revendu un peu, et réfléchi à ce dont j’avais réellement besoin. Je me suis fait une petite liste d’essentiels, des vêtements dont je rêve depuis longtemps, (dont j’achète parfois des ersatz qui ne me satisfont généralement pas longtemps), des indispensables qui valent un peu plus chers mais qui seraient intemporels et « utiles »… Alors que ce n’était pas le but, établir cette liste m’a aussi permis de ne plus acheter impulsivement des fringues ici et là, qui me plaisent sur le moment mais dont je me lasse vite (un petit pull par ci, un jeans par là… le truc que tu fais, fatalement, quand tu vas chez H&M ou Zara…). Au lieu d’assouvir une envie passagère et d’accumuler encore du bazar chez moi/des fringues dans mon armoire, je repensais à ma liste et me demandais si cette jupe à sequins ou cette doudoune noire m’était, réellement, indispensable, si elle figurait sur ma liste. La plupart du temps la réponse était non.

Capture d’écran 2015-12-23 à 14.33.11

Alors voilà, j’imagine que cette wishlist idéale s’étoffera un peu au fil des mois, mais pour l’instant j’ai réussi à réduire mes envies de fringues à une petite quantité d’articles. Des bottines dont je rêve depuis des années, des bottes chaudes pour la frileuse que je suis,  une parka kaki pour la mi-saison, un perfecto en cuir (j’en ai essayé des dizaines et des dizaines, impossible de retrouver une coupe qui me plaise), un beau sac… Le reste, pulls, gros gilets en maille, slims, robes longues… j’en ai déjà quelques uns qui me plaisent, je me dis que ce n’est finalement pas la peine d’avoir trop d’exemplaires de chaque, car je porte souvent les mêmes, laissant dormir les autres au fond de la penderie.
Cette wishlist, elle me sert à réfréner mes achats compulsifs inutiles, mais aussi à économiser pour, à terme, pouvoir m’offrir l’une des pièces présentes sur cette liste. Elle rend concrètes mes envies de longue date et me rappelle mon objectif : plutôt que de dépenser plusieurs fois de petites sommes, j’essaie de patienter jusqu’à pouvoir dépenser une somme plus conséquente pour me faire un beau cadeau que j’aurais vraiment, longuement désiré.

C’est pourquoi cette année, pour Noël, je n’ai rien demandé, ni ma wishlist idéale (trop chère), ni des petits trucs sympas mais qui prendraient la poussière trop rapidement dans notre appartement déjà plein d’objets. Je n’ai plus envie d’accumuler.

Mais mes proches m’ont quand même préparé quelques cadeaux (je les vois, là, au pied du sapin, avec mon nom écrit dessus…^-^), et je n’ai pas la moindre idée de ce que ça peut être. Et ça, c’est chouette. Parce-que l’esprit de Noël, c’est un peu ça aussi : la surprise, l’excitation de ne pas savoir ce que contient le joli paquet qu’on nous tend. Ces dernières années, ce plaisir s’était un peu estompé avec la connaissance anticipée de ce qu’on allait recevoir. Aujourd’hui, je suis comme une enfant, impatiente d’être à demain soir pour voir la tête de ma famille en découvrant leurs présents, et pour déballer mes cadeaux et découvrir ce que mes proches ont choisi pour me faire plaisir. Suspense !

Capture d’écran 2015-12-21 à 14.13.43

Et vous alors ? Avez-vous fait une liste de cadeaux pour le Père Noël ? Etes-vous du genre raisonnable ou gros cadeaux ? Avez-vous, vous aussi, une liste d’indispensables qui vous font rêver et dont vous repousser l’achat à plus tard ?

Je vous souhaite de bonnes fêtes ! Profitez bien de votre famille, des bonnes choses à manger et à boire, et du bonheur d’être en famille et heureux ! A très vite.

Publicités

8 réflexions sur “Ma liste (rêvée) au Père Noël

  1. C’est marrant parce que d’habitude je me laisse surprendre, et je dois avouer que l’Écossais est vraiment doué pour trouver le truc dont j’ai besoin sans que je le sache moi-même… Mais cette année, j’ai demandé quelque chose de précis en lui laissant le choix du modèle. J’aime avoir un minimum d’effet surprise 😉
    Quant a ma garde robe et aux objets, je me limite aussi et je donne ou mets en depot vente a chaque fin de saison

  2. Bon réveillon et Noël à toi! Je suis entièrement d’accord, on accumule trop de choses qui ne servent à rien….Les produire tue la planète. Pour Noël, J’aime bien avoir des choses qui se mangent (ben oui quand on m’offre du chocolat aucun risque qu’il ne s’accumule dans l’appart trop longtemps!) ou des choses utiles (mais aucun truc pour la cuisine ou la maison hein!!!). Bonnes fêtes!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s