Yogi Mama

story_20190615135004.jpg

Mon baby bump de 21 sa

Si vous me suivez sur Instagram (où j’ai repris du service, jusqu’à la prochaine coupure ^-^), vous savez que j’essaie de retrouver un peu de mobilité malgré une grossesse « tendue », et pour cette raison je me suis lancée le défi de pratiquer quotidiennement le yoga, comme lorsque j’étais enceinte de Little il y a quatre ans.
En 2015, j’ai profité des quatre derniers mois de ma grossesse pour pratiquer une heure à une heure trente chaque jour, d’abord en studio à Lyon, puis seule chez moi lors des vacances. Je pense que cette routine m’a énormément aidée à limiter les douleurs de la grossesse et à accoucher rapidement.
Pour cette deuxième grossesse, les nombreuses contractions m’ont octroyée un arrêt de travail précoce et une mise au repos forcé. Je ne nage plus, ne marche plus beaucoup (je m’accorde une longue balade par semaine…), je reste beaucoup allongée. Mais le moral en pâtit, et des douleurs et des gênes naissent de cet immobilisme (sciatique, oppression de la cage thoracique, fourmis dans les jambes…) : je me suis demandée si « j’avais le droit » de faire un peu de yoga au quotidien pour me dérouiller, et j’ai décidé d’essayer, pour voir, à hauteur de trente à quarante minutes maximum chaque matin. Est-ce que les contractions vont se multiplier ? Ou est-ce que les douleurs vont disparaître ? Nous verrons bien, je ne suis pas inconsciente et je ne veux pas faire n’importe quoi, je m’écoute, les jours où je suis très fatiguée je ne pratique pas et attends sagement le lendemain. Ce challenge de « yoga everyday » n’est pas un réel défi auquel je veux me mesurer, il s’agit juste de fixer un rituel cadrant, rassurant, et engageant, afin de rester motivée. Mais ce cadre est souple et adaptable.

Aujourd’hui, je partage avec vous les professeurs et les chaines youtube qui font partie de ma playlist pour pratiquer le yoga quotidiennement chez moi. Si vous taper « vidéo yoga » dans votre moteur de recherche, vous trouverez des centaines de propositions, il y en a pour tous les goûts, tous les niveaux, tous les styles et toutes les langues. Voici une sélection personnelle de séances qui me plaisent, je vous expliquerai rapidement pourquoi, et j’espère que cela pourra vous aider si vous-même vous cherchez à pratiquer seul(e) chez vous, sans savoir par où commencer. Mais ce billet sera aussi, je l’espère, un moyen d’échanger sur nos pratiques diverses du yoga (en salle, chez soi, ashtanga, kundalini, hatha, tous les jours, toutes les semaines, en stage intensif…) et de me faire conseiller d’autres vidéos qui vous plaisent à vous, des profs youtube que je ne connais pas, des séances sympas pour femmes enceintes (ou non)…

Capture d’écran 2019-06-16 à 15.02.18

♥ Je vous recommande :

Les trois vidéos de la chaîne d’Anouk Corolleur. Elles ne sont pas dédiées au yoga prénatal en particulier, mais on peut les pratiquer en adaptant légèrement selon son propre ressenti ou ses besoins du moment. Anouk est une jeune femme fraîche et souriante, qui a beaucoup voyagé (elle a vécu en Australie pendant 5 ans, en Nouvelle-Zélande pendant un an, entre autre..!), et qui s’est spécialisée dans le bien-être et le développement personnel. Originaire des Alpes, elle fait du surf et du yoga et organise des stages de yoga/surf (vous pouvez consulter son site ici). Les vidéos qu’elle propose sont des routines douces et extrêmement bien expliquées, la progression de la séance est pertinente et fluide, la vidéo est agréable.

J’aime :

  • l’introduction en posture assise et le recentrage sur le souffle en début de séance
  • le flow de la pratique proposée
  • les salutations au soleil
  • l’absence de musique en fond

J’aime moins :

  • rien, j’aime tout ^-^

 

Capture d’écran 2019-06-16 à 15.01.45

♥ Je vous recommande :

La vidéo spéciale Yoga prénatal de My Sunny Yoga.

J’aime :

  • la durée idéale de cette séance (26 minutes)
  • la douceur et la sérénité intrinsèques à cette pratique
  • le déroulement bien pensé, très adapté aux femmes enceintes
  • les explications simples et claires de la prof, on voit qu’elle sait de quoi elle parle (et qu’elle est enceinte !)

J’aime moins :

  • l’image même de la vidéo, pas très esthétique (je suis assez sensible aux choses belles, j’aime bien que le rendu photo d’une vidéo soit un peu travaillé)

 

Capture d’écran 2019-06-16 à 15.06.13

♥ Je vous recommande :

Une vidéo pour toutes et tous, pas spéciale femme enceinte : celle de la chaîne Youtube doctissimo avec Sandrine Bridoux (la célèbre @frenchyogagirl)

J’aime :

  • le choix des postures proposées, intéressantes et pertinentes
  • l’esthétique de la vidéo, de grande qualité
  • les explications de Sandrine

J’aime moins :

  • rien, j’aime tout

 

Capture d’écran 2019-06-16 à 15.08.38

♥ Je vous recommande :

Une vidéo de 35 minutes de la célèbre et joyeuse Adriene, qui, pour cette séance, a invité une yogi future maman, afin de lui faire effectuer les postures tout en donnant des explications précises pour que la séance soit efficace mais sans douleur.

J’aime :

  • le choix réduit de postures : cinq. Choisies avec soin et pour des raisons précises
  • la bonne humeur d’Adriene
  • les explications claires et développées

J’aime moins :

  • le rythme un peu trop lent de la pratique : trente-cinq minutes pour cinq poses. Pour ma part, je trouve qu’il y a un peu trop de blabla (mais c’est mon défaut, je suis un peu impatiente °_°)
  • la langue : la vidéo est en anglais et cela pourra décourager certains yogis

 

Souvent, pour compléter ces séances de quelques minutes de relaxation un peu plus approfondie, je mets à la suite d’une de ces vidéos celle de Yoga Fire by Jo pour m’octroyer un savasana bien régénérant. Ses exercices de respiration consciente me plaisent beaucoup : la vidéo spéciale relaxation guidée ici.

 

♦ Je vous déconseille :

→ la séance de prénatal sur la chaîne Doctissimo « Yoga prénatal ».

– La musique de la séance que j’ai suivie était bien trop rythmée, inappropriée.
– La prof m’a agacée avec son discours un peu condescendant et infantilisant.
– Le yoga proposé est trop doux et basique pour moi (mais il peut convenir à d’autres yogis, peut-être).
– La séance ne propose pas de salutation au soleil.
– À aucun moment le nom sanskrit des postures n’est donné (j’aime bien qu’on nous donne le nom générique, type « posture de l’enfant », puis le nom sanskrit. Je suis snob, vous savez bien… ^-^).
= En résumé, je trouve cette vidéo bien trop superficielle, sans âme, sans flow, sans intérêt.

Voilà, c’était un aperçu des quelques vidéos que j’aime utiliser pour pratiquer à la maison, enceinte ou non (j’utilise énormément les vidéos de Sandrine Bridoux et d’Adriene depuis que je vis à la campagne et que je pratique un peu plus seule). Y a-t-il des profs et des cours que vous adorez et que vous me conseilleriez pour enrichir cette playlist ?

À bientôt.

30 days of yoga – 1/3 – AVANT

1/3 Yoga with Adriene – je commence

Comme vous avez eu l’air enthousiastes lorsque j’ai évoqué ici mon challenge « 30 jours de yoga », et que vous sembliez intéressé(e)s par un article à ce sujet, j’ai préparé 3 petits billets pour présenter ce challenge mais surtout, partager avec vous mon ressenti avant, pendant, et après ces 30 jours de yoga. J’espère que ces reviews vous seront utiles !

IMG_1096

Pourquoi un challenge de 30 jours de yoga ?

Vers 7 mois de grossesse, j’avais adoré profiter de mon congé pré-accouchement pour essayer de pratiquer le yoga un peu plus quotidiennement. Peut-être vous rappelez-vous de ce billet où j’évoquais le plaisir de pouvoir faire chaque jour plus d’une heure de yoga, dans le jardin de mes parents (un genre de « 30 days of yoga », mais sans support vidéo, sans prof, et plus répétitif). Cela m’aidait à vivre ma grossesse de manière calme et sereine, tout en me permettant de bouger un peu, de déverrouiller mon corps changé sans craindre de provoquer une fausse couche ou des douleurs.

Seulement, voilà. Faire une heure de yoga par jour, c’est impossible, ou alors pour un très petit nombre d’entre nous. Entre le boulot, les courses, les copains, la vie de famille… difficile de s’octroyer cette pause de 90 minutes tous les jours. Surtout si l’on a une autre activité sportive en parallèle. Ou alors, donnez moi votre secret pour avoir des journées de 36 heures !!

Paradoxalement, les bienfaits du yoga se ressentent particulièrement lorsque la pratique est régulière. Une séance quotidienne est donc idéale pour profiter vraiment des avantages de cette discipline…

Screen+shot+2015-03-31+at+10.14.33+PM

Adri-qui ?

Adriene, une prof de yoga texane, toute jeune et toute fraîche, nous a donc concoctés 30 vidéos sur sa chaîne Youtube pour nous permettre de faire un petit peu de yoga, tous les jours, sans nous ennuyer, et sans trop alourdir notre emploi du temps déjà bien chargé !

686def400349b7f047e1a0617fcf00fb

Pourquoi ça donne envie de se lancer ?

Le principe de chaque épisode est simple : une séance courte (entre 12 et 30 minutes, c’est selon), et des enchainements variés d’un jour à l’autre. Un jour, Adriene nous invite à nous consacrer à des postures qui sollicitent les abdominaux, un autre jour c’est trente minutes de méditation qui nous sont proposées, etc… Ainsi, pas de lassitude, chaque nouvelle vidéo est une découverte, et cela permet de maintenir la motivation, qui pourrait s’étioler à force de répétitions.

Avec un bébé de 3 mois à la maison, et une tonne de choses à faire (courses, ménage, blog…) (comme tout le monde, j’imagine…), ce n’est pas évident pour moi de trouver le temps de retourner au studio de yoga où je prends habituellement des cours. J’ai déjà du mal à trouver un créneau pour aller nager une fois par semaine… Alors cette idée de me lancer un défi n’était pas pour me déplaire, la stimulation de mon esprit de compétition (qui ne s’est développé que dans sa dimension auto-réflexive ; je n’aime pas du tout me mesurer aux autres, mais j’adore m’auto-challenger et essayer de me dépasser) m’obligeant à une certaine discipline, et m’encourageant à ne pas abandonner le projet en cours de route.

Pas très yogi, l’esprit de challenge, pensez-vous ?

Le dépassement de soi n’est pas contraire à l’éthique du yoga, de même que la discipline à laquelle on devrait s’astreindre lorsqu’on pratique (Mathilde explique cela très clairement dans son petit livre* ).

Capture d’écran 2015-11-10 à 23.33.59

Bref, tout ça pour dire que cette idée de trouver trente petites minutes dans une journée pour dérouler son tapis et prendre un peu de temps pour soi me plait bien ! Je trouve ça génial que des personnes comme Adriene donnent autant de leur temps et de leur énergie pour partager ce qu’elles aiment et nous permettre de pratiquer, quelle que soit notre condition et notre niveau de yoga !

Pas d’élitisme avec Adriene, elle propose des variations pour tous les niveaux et pour tous les besoins. Pour ce qui est du matériel nécessaire, elle se contente du strict minimum : un tapis ou une serviette, et c’est tout ! En gros, pour se lancer dans le challenge, il suffit d’apporter sa bonne humeur (quoique, même pas forcément, car il m’est arrivé parfois de lancer la vidéo du jour en me disant que rien ne parviendrait à me dérider de mon humeur grognonne, et finalement, après quelques salutations au soleil, mes ronchonnements s’étaient envolés!) et de se fixer pour seul objectif de départ celui d’aller jusqu’au bout du défi.

Cependant, avant même de commencer, je m’étais déjà résignée à une certaine indulgence, prête à accepter que peut-être il arrivera à une ou deux reprises que je ne trouve pas le temps de faire la vidéo du jour. Pour cela, je citerai encore une fois Mathilde :
« Si je rate un cours de yoga, je déculpabilise ! Si j’ai une bonne raison, je peux rater un cours ! Si je n’ai pas de bonne raison, je peux aussi rater un cours ! Mais alors, je ne me blâme pas parce que je n’y suis pas allée. La vie est déjà assez compliquée comme ça, pas la peine d’y ajouter des pensées négatives. » (p. 151)

find+what+feels+good

* Patanjali a écrit les Yoga Sutra où il explique que le yoga se compose de 8 membres, ou 8 échelons à gravir pour atteindre le bonheur. Parmi ces échelons, il y a les Niyama, 5 principes d’autodiscipline, dont l’un d’eux est « tapas », l’action, qui préconise discipline et patience. Je cite Mathilde du blog Mathilde fait du yoga, qui a écrit un petit guide de yoga très clair et passionnant ; elle explique : « Le yoga prend du temps, requiert de la patience, de la discipline. La discipline, dans le yoga, c’est une partique régulière et constante, pour que les progrès se fassent et s’impriment dans notre corps. La discipline dans le yoga, c’est donc venir en cours régulièrement, ou en pratiquer chez soi un petit peu chaque jour : il faut cultiver l’effort. » p. 150
Le yoga malin, de Mathilde Piton, éditions Quotidien Malin, 6 euros. Son blog ici.

Alors, êtes vous prêt(e)s à vous lancer vous aussi ?

A mercredi prochain pour le bilan de mi-parcours !

Illustrations : thecrabandthemoon

Photos d’Adriene : son instagram

Photo 1 : perso, merci de ne pas l’utiliser sans mon autorisation

Sun-WEDNES-day morning #13

Le week-end a filé à toute allure et je n’ai pas eu l’occasion de préparer un billet du dimanche. Aussi, plutôt que d’attendre dimanche prochain, je me suis dit qu’une petite entorse au rendez-vous dominical ne serait pas dramatique, et que je n’avais qu’à le décaler, exceptionnellement, à un autre jour de la semaine.

Le look de la semaine

IMG_1345Avec les grosses chaleurs, mon combo gagnant reste le short et les Birkenstock. Valeur sûre ! Ici, c’est une petite combi-short noire en coton (qui commence à devenir trop étroite au niveau du ventre ^^) et l’entrée de chez mes parents.

Le baby bump de la semaine

Capture d’écran 2015-07-15 à 09.46.29Semaine n°34, en gros il reste officiellement 1 mois et une semaine avant le terme. Ah ah ah. Comment vous dire… ? La chambre du bébé ressemble à un champ de bataille où des valises de fringues et de livres auraient explosé un peu partout. Pas de lit de bébé en vue, ni même l’ombre d’un plan à langer ou autre meuble/accessoire adapté. Bref, on est à la ramasse. Mais pas stressés, par contre… ^-^
Bref, à partir de dans 10 jours, l’accouchement peut arriver à tout moment, on est laaaaaaarges… et moi je commence à avoir vraiment de moins en moins de place, avec cette sensation bizarre que le ballon de foot qui me sert de ventre est tendu à craquer et va bientôt exploser.
(et : oui, mon chapeau est tout troué. C’est celui de mon grand-père je l’adore, tant pis pour le côté « Cosette des champs »… ^^)

Chill out de la semaine

IMG_1290Le jardin, l’ombre des arbres, les transats, des bouquins, un coca zéro bien frais avec une rondelle de citron, papa et maman aux petits soins… What esle ?

IMG_1317

La fille inspirante de la semaine

Capture d’écran 2015-07-15 à 09.20.23Le compte Instagram d’Innika Choo me fait rêver : les paysages de rêve de Bali, où elle vit avec sa famille, un magnifique couple ethnique, leurs petites filles métisses à croquer …

Capture d’écran 2015-07-15 à 09.21.57Toutes ces couleurs, tous ces sourires, ce bonheur qui semble émaner de leur petite famille, me donnent des envies de voyages et me rassure sur le fait que, même si nous ne serons plus seuls désormais, Robinson et moi, nous pourrons continuer à avoir une vie de découvertes et de rencontres avec no(tre/s) enfant(s). Devenir parents ne doit pas changer cela, et si on le désire vraiment on pourra concilier voyages et vie de famille, j’en suis sûre. Innika en est l’une des preuves vivantes, et elle n’est pas la seule !

Capture d’écran 2015-07-15 à 09.23.13Capture d’écran 2015-07-15 à 09.25.36

Yoga de la semaine

Si mon billet sur le challenge « 30 jours de yoga » vous a intéressé(e)s, alors courez lire les articles publiés sur le blog Un invincible été, consacrés à ce même genre de challenge, et très inspirants. Ça donne envie, vraiment !

Le DIY de la semaine

IMG_1319J’ai enfin terminé mon tissage ! Souvenez-vous, j’en parlais ici. Je suis hyper contente d’avoir fini, d’être allée jusqu’au bout de ce mini-projet qui me paraissait quasi infaisable. N’importe quoi ! Car en réalité, rien de plus simple que le tissage, et puis surtout, quel délice ! Je suis devenue accro, et lorsqu’il se passe une journée sans que je tisse cela me manque.

IMG_1311Le plus long, dans ce tissage, a été les finitions ; j’avais envie de beaucoup de pompons, d’une branche de bois, et il a fallu faire beaucoup de nœuds, fins et minutieux. La prochaine fois, je laisserai plus de marge de fils de canevas à partir des bords du tissage, afin de n’avoir pas à faire de gestes trop précis pour fermer le tissage.

IMG_1306Même si cela ressemble au tricot, il y a quand même beaucoup de différences entre ces deux activités, notamment (et pas des moindres) celle que le tricot est beaucoup plus fatigant pour les bras et les doigts (avis personnel, bien sûr). Lorsque je tricote, je ne peux pas le faire trop longtemps car au bout d’un moment cela devient douloureux, les épaules, les muscles des bras tirent… Rien de semblable avec le tissage, activité qui ne m’a jamais fatiguée ou engourdi les muscles ! C’est juste incroyablement apaisant, et le dessin qui apparaît progressivement, qui « monte » sur le métier à tisser, procure une véritable satisfaction. Le résultat est clairement plus rapide que lorsqu’on tricote (en tous cas, que lorsque JE tricote ah ah), et j’ai déjà plein d’idées de nouveaux dessins pour les prochains tissages que je compte réaliser. Si cela vous fait envie, n’hésitez pas car c’est vraiment facile, agréable, super joli une fois terminé, et ça rend tellement zeeeeennnn…

IMG_1309Voilà pour ce petit interlude, je m’en vais à présent continuer mon grand rangement pour transformer la chambre Tchernobyl en chambre pour bébé digne de ce nom… ! J’ai hâte de vous montrer cela quand tout sera fini !

Bonne semaine !

NB : les photos de ce billet (exceptées celle de l’Instagram d’Innika Choo, qui lui appartiennent) sont privées et non libres de droits. Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.

Le vendredi c’est yoga #3

Vous connaissez ces challenges Instagram, des défis photos autour d’un thème précis, basé sur la régularité : poster une photo par jour, pendant un mois, un an, ou chaque semaine sur une année… ? Je n’ai jamais vraiment participé à ce genre de challenge, non pas par manque d’intérêt, car je trouve l’idée très chouette mais plutôt par manque de temps, et parfois d’inspiration. Peut-être, aussi, attendais-je LE défi-photos qui me parlerait…

Je ne sais pas si le challenge YogaADay est celui là, celui qu’il me fallait, mais en tous cas, il me plaît bien et m’a donné envie de me lancer !

Alors cette année, c’est décidé, je vais essayer de prendre une photo par jour, une posture de yoga chaque jour de l’année, pour me motiver à approfondir ma pratique, pour le fun, pour la souplesse, et pour me lancer enfin, moi aussi, dans un challenge photos qui correspond à mes envies et à mes résolutions de cette année !

Le principe est simple : le site GrowSoulBeautiful propose chaque mois une planche de 30 ou 31 postures, une par jour. Et chaque participant se prend en photo dans la posture du jour et la publie sur Instagram avec le hashtag #YogaADay

Le petit plus de ce challenge, outre le côté ludique qu’il donne à la pratique du yoga, et le fait qu’il s’adresse à tout le monde sans distinction, novices aussi bien que yoginis confirmés, c’est que la prise régulière de photos permet aussi de voir notre évolution, si on le souhaite. Depuis que j’ai commencé le yoga, d’abord en dilettante, puis de manière plus disciplinée, j’ai acquis plus de souplesse, il y a des postures que je ne parvenais pas à faire ou dans lesquelles je ne me sentais pas bien et qui sont aujourd’hui comme « débloquées », plus simples à tenir… Cette évolution, je la sens physiquement, mais la prise de photo au quotidien me permettra de constater visuellement les progrès accomplis, et même si le yoga n’est pas une discipline basée sur la performance, quel plaisir de se voir évoluer, avancer dans sa pratique, apprendre et « réussir »… non ?

Allez, c’est décidé, je me lance cette année ! On verra bien si je m’y tiens, en tous cas c’est avec beaucoup d’enthousiasme que je vais commencer cette année de yoga ! Et voici la première photo que j’ai prise pour le challenge, la pose de l’enfant, réconfortante et délassante, une asana tout en douceur pour le premier jour de la nouvelle année :

 

Image

Et vous, quel challenge-photos vous emballerait ? Pratiquant confirmé ou novice, seriez-vous tenté(e) par celui de GrowSoulBeautiful ?