Juin aux Nouettes

L’été, la chaleur, les longues soirées dehors…

story_20190613125140.jpg

Au moins de juin, je ne suis pas encore lassée des chaudes températures, j’ai juste envie de profiter de la belle saison. Voici les petits riens qui me rendent très heureuses ces jours-ci :

story_20190625160441.jpg

Jardiner entre 20 et 22 heures.
Lorsque Little est couché, Robinson et moi sortons au jardin et travaillons à nos chantiers : lui, les bambous à défricher, les bûches qu’il faut ranger et empiler, et autre réjouissances d’homme ^-^ Moi : entretenir le potager, arracher les mauvaises herbes, pailler, planter les semis qui sont prêts à être en terre, arroser mes fleurs, mes talus, mes plates-bandes de légumes…
Ça n’a pas l’air, dit comme ça, mais en réalité c’est un moment très agréable : on bavarde à la fraîche, on s’aide, on patouille dans la terre et on transpire beaucoup, mais ce genre d’efforts partagés, cet engagement mutuel pour embellir notre chez-nous, fait partie du ciment de notre couple aussi.
Une fois qu’on en a assez ou que notre mini-tâche du jour est terminée, on s’assied quelques minutes sur la terrasse, les mèches de cheveux collantes sur le front, les ongles noirs de terre, mais emplis de la satisfaction du travail accompli. On discute encore un peu, jusqu’à ce que le soleil disparaisse totalement et que les moustiques nous délogent. Alors, rien de meilleur que la douche délassante qui lave toute cette saleté, toute cette sueur, qui détend les muscles et nous prépare à la relaxation de la nuit…

Manger des tomates et une boule de mozzarella, avec un filet d’huile d’olive, et puis c’est tout. Mon repas fétiche lorsque les belles tomates anciennes sont enfin mûres.

story_20190625160340.jpg

Commencer à recueillir les fruits de mon labeur dans le potager, récolter les premiers légumes : petits pois, radis, roquette… et les mettre directement dans nos assiettes.

Prendre ma douche en laissant la fenêtre ouverte.
La fenêtre de la salle de bain donne directement dans la baignoire. De là, lorsque je prends ma douche, j’ai une vue sur mon jardin et sur le potager, et la forêt en arrière-fond.
Je considère comme un luxe le fait de pouvoir ouvrir la fenêtre sans craindre d’être vue (pas de voisin de ce côté là de la maison), mais surtout de profiter du jet d’eau tout en observant la nature, la végétation foisonnante du bois, le ciel, etc… J’ai l’impression de me doucher dehors, au Costa Rica par exemple (le pouvoir de l’imagination ^-^). Et ce que j’aime le plus :  la petite brise légère qui s’engouffre et rafraîchit, parfaite en ces chaudes journées de canicule.

Manger une glace par jour.
Sans culpabiliser.

story_20190625160013.jpg

Regarder les orages avec Robinson.
Les soirs d’orage, nous aimons nous installer dehors, à l’abri, et observer le spectacle des éclairs et du tonnerre. On s’assied dans nos fauteuils de jardin, une bière (0% pour moi) ou une tisane à la main, et on s’extasie en frissonnant, bien heureux de ne pas être directement sous la tempête.

story_20190625160535.jpg

Traîner en uniforme estival = short en jeans et débardeur loose.
Et puis, exceptionnellement, pour sortir, pour voir des amis, pour boire un verre, enfiler une de mes robes longues que j’adore.

L’odeur de la crème solaire.
Impression immédiate d’être au bord de la mer.
Mes préférées sont : l’huile solaire de Bioderma (indice 50) et la crème solaire des laboratoires de Biarritz (qui a, en plus, une bonne composition je crois ! et sent divinement bon…)

story_20190612160657.jpg

Voici des petits riens qui, je les ai remarqués, me font sourire chaque jour, m’emplissent de bien-être ou de félicité, et participent de la douceur de cette période de fin d’année scolaire, de début de vacances… Ce sont aussi des petites perles qui, enfilées les unes après les autres, construiront des souvenirs durables de la vie douce qu’on a pu mener à certains moments de notre existence…
Bien sûr, comme tout le monde, parfois je rêve de plus. Maintenant que j’ai une maison, un jardin, eh bien… j’ai envie d’une piscine… ! C’est insupportable, le besoin humain de toujours plus, toujours mieux. Non ? Heureusement, pour l’instant, mes idéaux écologiques et la réalité de nos finances freinent mes envies de bassin bleu turquoise… Et puis j’ai d’autres d’autres projets, d’autres rêves fous, surtout, qui seront prioritaires sur la piscine ! En attendant, on continuera d’avoir chaud, de s’arroser au jet d’eau extérieur, d’aller se baigner à la rivière, de faire trempette dans la mini-piscine de Little, et… de manger des glaces.

Et vous, quels sont vos petits bonheurs de ce début d’été ?

Sunday Morning # 43

Bonjour ! Cette semaine a été un peu particulière pour moi car c’était la dernière que je passais seule, avec Little, à la maison (il commence l’adaptation chez son nounou demain) et puis, c’est celle où j’ai fêté mes 30 ans ! Enfin, « fêté » n’est pas le terme exact… disons plutôt « la semaine où j’ai eu 30 ans »… ^-^ Je n’ai rien fait de spécial ce jour là, ma journée n’a été différente que parce qu’elle fut ponctuée de livraisons de fleurs (des bouquets tous plus beaux les uns que les autres !) (rien que pour ça, la journée fut magnifique) (j’adore les fleurs!) (et les surprises!)… La vraie fête, elle, aura lieu début juillet, dehors, avec grillades, soleil, tentes et nuit blanche à la clé. Là, peut-être, je réaliserai que j’ai basculé dans une nouvelle décennie, que j’ai vieilli… Mais en vrai, ça va, je ne suis pas angoissée par le temps qui passe. Le soir de mes 30 ans, on a ouvert le champagne Robinson et moi, et on s’est remémorés nos 20 ans. A l’époque, je n’aurais jamais imaginé que ma vie serait si belle 10 ans plus tard, et que j’aurais accompli tout ce qui me semblait important et qui ressemblait au bonheur : un métier passionnant, un bébé adorable, un couple solide, une vie bien remplie, une ville vibrante, des amis attentifs, et beaucoup de sérénité. Alors franchement, si c’est ça vieillir, je fonce les yeux fermés sans problème !

Le look de la semaine

IMG_3391

Avec toutes ces averses, je ne suis presque jamais sortie sans mon chapeau, ces derniers jours ! Mais j’ai définitivement rangé les manteaux d’hiver dans leur carton, et ça, ça fait du bien au moral ! (même si, aujourd’hui, les 10 petits degrés et le vent glacial  me font presque regretter d’avoir débarrassé trop vite nos armoires de nos vêtements chauds !)

La recette de la semaine

IMG_3381

Mon père m’a parlé d’un risotto au chou-fleur, alors lorsqu’un soir, ne restaient plus dans le frigo qu’un chou-fleur et quelques carottes, je me suis dit que c’était l’occasion de tester cette recette. Et ce n’était pas une mauvaise idée : ça change un peu, et c’est bon ET sain ! Une façon originale de cuisiner les légumes.
La recette est simple : on coupe en tout petits dés les légumes, on fait bouillir un litre de bouillon, on fait revenir dans une poêle de l’huile d’olive et des échalotes finement coupées, puis on ajoute les carottes, qu’on fait un peu dorer. On baisse le feu, on laisse s’attendrir tout ça. 5 minutes plus tard (ou 10, selon votre ressenti !), ajoutez le chou-fleur, faites dorer aussi. Puis on ajoute par petites quantités le bouillon dans la poêle, on laisse les légumes boire le bouillon, etc… jusqu’à ce que ce soit cuit (il faut goûter). Une fois le feu éteint, on ajoute du persil ciselé, de la crème fraîche et beaucoup de parmesan (parce-que, hé, c’est un risotto quand même !). Voilà !

La main verte de la semaine

IMG_3419

Ce matin-là, j’ai replanté les petits plants de menthe et de basilic achetés plus tôt dans la semaine, et semé les graines de radis que je dois faire germer avant de repiquer sur le balcon. D’ailleurs, sur le balcon, ça pousse bien, je suis ravie :

IMG_3432

Des succulentes qui débordent de leur pot, des haricots qui grimpent, des fraises qui renaissent, du persil et des fleurs qui jaillissent dans tous les bacs… A chaque fois que mon regard tombe sur tout ce vert, c’est une petite décharge de contentement que je reçois. Le bonheur, c’est quand même simple des fois…

Le Little de la semaine

IMG_3355

Un petite grenouille qui a passé beaucoup de temps au parc, cette semaine, et qui a bien profité du soleil, adoré arracher les brins d’herbe, et qui ne sort plus sans ses nouvelles petites chaussures trop mignonnes (tout est mignon dans cette taille riquiqui, de toute façon !).

Les fleurs de la semaine

Elles sont trop belles pour ne pas être partagées ! Et puis, tous ces bouquets s’accordent parfaitement entre eux, je trouve. C’est parfait ! Le rêve serait d’avoir un appartement aussi fleuri tous les jours de l’année !! Non ?

L’inspiration de la semaine

Capture d’écran 2016-04-24 à 10.05.40

Le compte instagram de @camillonord me fait rêver. Je ne sais pas trop si elle et sa famille vivent en Scandinavie, ni où exactement (j’ai du le savoir, mais j’ai oublié, et je n’avais pas envie d’éplucher toute sa timeline instagram pour retrouver l’info… ^-^ ) mais les décors où sont prises ses photos me font voyager, et les instantanés de sa vie sont très inspirants : calme, nature, activités tranquilles ou de plein air, plaisirs simples (tricot, crochet, marche…), ce sont des choses que j’aime et dont j’ai besoin d’entendre parler, qui me nourrissent. Encore un compte IG qui nous dit que le bonheur peut être simple et à portée de main. Et ça fait du bien.

Je vous souhaite un bon dimanche ! Ici, après la sieste, nous rejoindrons les copains pour la traditionnelle bière du dimanche aprem, et ce sera l’occasion de trinquer pour cette nouvelle décennie qui me tend les bras ! °_°  Et vous ? A quoi passerez vous votre journée ?

NB : les photos de ce billet sont privées et non libres de droits. Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.

Ma semaine en images #25

Ces derniers jours, j’ai profité de ma nouvelle cuisine et j’ai énormément cuisiné. Mais comme je prévois de vous parler plus en détails de cet aspect culinaire de ma vie, je garde les photos pour plus tard, et c’est donc un tout petit billet que je vous propose aujourd’hui. Mais peu importe car l’important, comme on dit, ce n’est pas la quantité…

Alors voilà, mes petits plaisirs ces jours-ci restent assez simples… Ballades, douceurs, un bon livre et un peu d’exercice, voilà pour résumer  »ma semaine en images » :

Image

Quel plaisir de lézarder de plus en plus tard, le soir, au soleil. Après l’école, lorsque je ne surveille pas la garderie ni ne donne un cours à ma petite étudiante, j’enfourche mon vélo direction : le Parc de la Tête d’Or. Là, mon programme varie : soit j’essaie tranquillement de faire quelques petites foulées, reprenant très, très, très doucement la course à pied. Soit, je flâne le nez au vent et m’arrête devant chaque lilas en fleurs que je croise sur mon passage. Soit, je me cale le dos contre un tronc d’arbre, dans l’herbe, et me plonge dans ma lecture du moment. Quelle que soit l’option choisie, j’en reviens toujours sereine et heureuse. Un véritable sas de décompression après une journée de travail.

Image

Même si j’effectue tous mes déplacements en vélo, pour aller travailler ou me rendre à mes cours, à la kiné etc… le week-end, je n’en suis pas lassée, et je le prends avec plaisir pour faire de longues ballades le long de l’eau. Dimanche dernier, nous avons profité du soleil pour aller voir et essayer la nouvelle passerelle qui vient d’être posée sur le Rhône, reliant la Cité Internationale à Caluire, et offrant de nouveaux chemins de promenade le long des berges encore peu fréquentées de cette rive là du fleuve. C’était une après-midi superbe, il faisait beau et bon, la végétation était partout florissante, on se serait presque cru au mois de mai ! Plus on avançait, et plus les chemins devenaient déserts, j’avais l’impression d’être en pleine campagne alors qu’on était à quelques minutes du centre-ville de Lyon ! Ca et là, des groupes de gens terminaient de manger les grillades faites au feu de bois, dans la nature, d’autres promenaient leurs chiens, d’autres pêchaient, et certains encore musardaient, allongés dans l’herbe, au soleil. Enfin, cerise sur le gâteau, j’ai pu effectuer 17km sans trop souffrir, et cette reprise de l’activité me fait un bien fou au moral.

Image

Faire le marché le dimanche matin reste un plaisir toute l’année, mais le marché au soleil, on ne peut pas dire, c’est quand même le meilleur. Les gens ont un sourire jusqu’aux oreilles, les terrasses alentours sont fourmillantes d’allées et venues de personnes au panier rempli, satisfaite d’avoir fait leurs petites emplettes, ou au panier encore vide, qu’il tarde de remplir de bonnes choses. Les étals de légumes se colorent de nouvelles teintes printanières, les courges ont disparu et à la place des poignées et des poignées de pousses d’épinards couvrent les planches de bois des primeurs. L’odeur du poulet qui rôtit est toujours aussi alléchante mais on l’imagine accompagné de tomates et de mozzarella fraîche, de basilic, et alors ces saveurs revenues nous font saliver davantage. Les marchands de fleurs semblent avoir changé la déco, une explosion de couleurs habillent désormais leurs étals, et les renoncules, les anémones, les tulipes font leur retour pour mon plus grand plaisir. Dimanche, en rentrant du marché, c’est bien une salade de tomates, basilic, et Mozzarella di Buffala que nous avons dégustée, et sur la table trônait ce magnifique bouquet d’anémones chatoyantes. Quelques gazouillis d’oiseaux, les rayons du soleil sur le balcon… il ne m’en fallait pas plus pour me croire en vacances. Ou, mieux : enfin au printemps.

Image

Le petit-déjeuner reste, je crois, mon repas préféré de la journée, et peut-être même le moment que j’aime le plus, même sans prendre en considération le repas qu’il comprend… ! J’aime ces heures où la page vierge de la journée à venir se présente tranquillement à moi, c’est le temps de tous les possibles. J’aime aussi les odeurs qui l’accompagnent, souvent : le café qui coule et embaume tout l’appartement, le miel et le beurre salé, l’orange pelée… Souvent, je prépare une douceur que je savourerai pour ce repas si particulier : des scones, du granola, ou un gâteau. J’ai remarqué que je me réveille de bien meilleure humeur lorsque je sais qu’un petit déjeuner gourmand m’attend. La semaine dernière, c’est un banana bread qui m’a accueillie au réveil. Préparé la veille, moelleux et humide à souhait, il était délicieux avec une tasse de café, sucré mais pas trop, consistant mais pas lourd… Et puis surtout, le banana bread, c’est ce qui constituait nos breakfasts australiens lors de notre étape à Sydney, l’été dernier. Son apport calorique, ses bons ingrédients et ce petit côté « nourriture saine » étaient parfaits pour commencer sur le pouce nos journées de visite, de marche, à travers la grande ville de Sydney, le long de ses plages ou dans les forêts attenantes. Alors, ces petites bouchées de cake à la banane m’ont replongée, chaque matin, dans mes souvenirs de voyage, un peu nostalgiques mais tellement agréables et réconfortants. Imaginez, tous les jours avant d’aller travailler, je revivais quelques minutes notre escapade à l’autre bout du monde. J’ai voyagé depuis mon salon, et bizarrement, ça m’aidait à me motiver pour bien attaquer ma journée !

La recette du banana bread ? Chez Victoria, comme d’habitude. Ma référence ès-douceurs saines 🙂

Image

Même si j’ai retrouvé une plus grande activité physique que celle de ces huit derniers mois, ma jambe n’est toujours que partiellement remise, et je continue de la ménager. Je prends mieux conscience, désormais, que notre façon de nous chausser peut influencer sur les différents petits maux du quotidien. Exit le plat, je ne porte presque plus mes Converses, ni cette paire de low-boots que j’adore mais dont la semelle est trop fine. Par contre, je gambade allègrement en running quasiment sept jours sur sept, et les Nike Free Run que j’ai achetées à Los Angeles l’été dernier sont devenues ma paire de chaussures chouchoute ces derniers temps. Rien de plus confortable pour aller flâner dans les magasins, faire du shopping avec mes copines, rien de plus douillet pour enchainer 6 heures debout au travail, des trajets en vélo, des rendez-vous à droite et à gauche, rien de plus amorti pour assurer une journée de promenade en ville, avec ce que cela comporte de montées (Fourvière), de pavés, de sentiers… C’est simple, je les porte avec tout, tout le temps. Et, si au départ j’avais peur de trouver difficilement comment les assortir, aujourd’hui je suis conquise par leurs couleurs vitaminées qui apportent une touche décalée et pleine de gaité à des tenues parfois plus sobres (j’ai dit « parfois »…^-^).

Image

Bon, et puis, je voulais ne pas trop parler cuisine aujourd’hui, mais je vous laisse malgré tout avec une photo de mon nouveau livre de chevet, ouvrage dont on entend assez parler en ce moment : Green, Glam et Gourmande.
Je n’ai lu que les premières pages et n’ai encore testé aucune recette, mais j’ai hâte hâte hâte de m’y mettre, je suis déjà conquise par sa présentation, sa couverture douce, ses couleurs, ses typos… Je ne m’attendais pas à ce que l’objet, en soi, soit si beau. Je suis ravie, d’autant plus que je sais déjà que le contenu, lui, va m’enchanter. Je vous en reparle dès que j’ai un peu approfondi ma lecture!

Et vous, alors, ces belles journées printanières, elles vous inspirent quoi ? Plus de sport ? Plus de repas sains et équilibrés ? Plus de… shopping ??

NB : les photos de ce billet sont privées et non libres de droits