Un dressing de maîtresse #3

Aujourd’hui, je dois vous avouer quelque chose : j’ai une légère obsession pour les collections de la marque Heimstone.

Alors oui, je trouve que les vêtements d’Alix Petit sont ridiculement, excessivement, chers, et je ne suis pas trop fan de l’aspect « secte fashion » associé à cette marque. Quand on voit sur Instagram les hashtags en rapport avec Heimstone,ça fait un peu flipper. C’est en partie l’une des raisons qui m’ont fait déserter ce réseau social : parfois, les gens vivent vraiment en dehors des réalités…

Malgré le fait que certaines modeuses se soient emparées de la marque, et malgré le côté hyper-ellitiste des prix et du riquiqui nombre d’articles proposés à la vente (je les soupçonne de, volontairement, ne produire leurs vêtements qu’en quantité limitée, afin que toutes les pièces finissent par être sold out et du coup, encore plus désirables… Mais bon, je ne vais pas faire mon économiste de comptoir, tout le monde connaît la loi de l’offre et de la demande…), même si je trouve leurs campagnes souvent superficielles et snobes, eh bien… je ne peux pas m’empêcher d’adorer leurs fringues.

L’année dernière, j’étais devenue complètement obsédée par ces bottines :

1097064528

Le prix absolument ubuesque m’avait d’abord fait rire et abandonner, mais sans pour autant me les faire sortir de la tête. Evidemment, elles ont vite été sold out, et là, mon envie s’est transformée en besoin (oui, la mode peut rendre sauvage). Lorsque la marque a été réapprovisionnée, et que les beautés sont réapparues sur l’eshop, un ou deux mois plus tard, mon cerveau a court-circuité, j’ai cliqué comme une démente, et me suis offert le plus beau des cadeaux de Noël ever (enfin, non, le plus beau cadeau de Noël que j’ai jamais reçu, c’était la maison Playmobil… Long time ago…)

Depuis, j’avais déserté Instagram (et donc fuit les innombrables tentations… Tous ces comptes de filles aux looks parfaits, mais hors de prix… impossible de rester sage en étant abonnée) et n’étais plus allée sur l’eshop de Heimstone. J’aurais d’ailleurs pu laisser filer l’info ; mais non, comme une fatalité, comme une drogue, Heimstone s’est rappelé à moi (et à mon pauvre petit porte-monnaie de maîtresse d’école pas très riche…) : le 15 octobre 2015, Heimstone devait sortir une collection en collaboration avec Monoprix. Ce qui signifiait donc : petits prix en perspéctive.

J’avais tout noté dans mon agenda, pris mes dispositions pour avoir mon après-midi de libre (un mercredi, heureusement…) (j’ai juste refusé tout rendez-vous, copines, kiné, et décalé tous mes impératifs, pour avoir le temps nécessaire à une razzia en bonne et due forme).
Depuis un mois et demi, j’économisais pour n’avoir aucun regret, aucun remord, aucun scrupule le jour J.

La veille, l’inspiration subite : je me connecte sur le site de Monop’ pour voir à quoi va ressembler la collection : et là, Alléluia, les ventes en ligne proposaient déjà les pièces Heimstone qui ne devaient sortir que le lendemain en magasin. J’ai rempli mon panier, et grand bien m’en a pris. Le jour J, au grand Monoprix de Lyon, ils avaient presque toutes les pièces de la collab’ avec Heimstone, mais pas ce merveilleux, magnifique pull que j’avais commandé la veille, heureusement. (en bas à gauche sur l’image ) :

Capture d’écran 2014-10-20 à 11.29.56

Bref, tout ça pour vous dire quoi, en fait ? Ben… pas grand-chose… Pour vous présenter mes nouveaux amours ? Pour vous dire que je suis folle lorsqu’il s’agit d’imprimé léopard ou zèbre, et encore plus lorsqu’ils sont associés à ma couleur favorite, le turquoise. Tout ça pour vous dire qu’on peut être instit’ ET ne pas s’habiller en Quechua (mais on en avait déjà parlé). Tout ça pour vous dire que je n’aime pas Instagram, mais peut-être parce que ça me renvoie à mes propres obsessions, à mes propres défauts, et mes propres envies… et on n’a jamais envie de se confronter à ce genre de portrait peu glorieux de nous mêmes, n’est-ce pas? Tout ça pour vous dire aussi que j’adore ce mix d’imprimés qui peut faire mal aux yeux quand on n’est pas habitués. Aztèque et léopard, bleu nuit et bleu turquoise… Ben oui, et alors? Tout ça pour rien, tout ça pour ça…

IMG_0088 IMG_0089 IMG_0090

Rassurez-moi, vous aussi vous avez des obsessions ridicules et complètement incomprises par votre entourage ??!

NB : les photos de ce billet sont privées et non libres de droits. Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.

Publicités