THE apple pie – la recette secrète venue d’Irlande

Je vous l’avais promise, la recette de la tarte aux pommes version Poppies ! Après quelques semaines d’attente, la voici enfin (vous allez voir, ça valait le coup de patienter ^-^).

En 2009, j’ai passé douze mois à Dublin, dont 6 à travailler dans un salon de thé typiquement irish : Poppies Country Cooking. Le concept de Poppies, c’est simple (et efficace) : ouverture de 7h à 19h, petits-déjeuners, cafés à emporter, déjeuners sur le pouce et pâtisseries pour le goûter. Tout fait maison, tout est frais et bon. Le petit shop ne désemplit pas du matin au soir, attirant aussi bien les habitués que les touristes de passage.

poppies-02_452fd69c53c45ee9756a3219ec153fcc

Chez Poppies, j’ai passé mon « diplôme » de barista (genre je sais faire les « latte » avec des petits dessins sur la surface quoi ! ), j’ai pris 8 kilos (forcément), j’ai rencontré plein de personnes géniales venues des quatre coins d’Europe, et je suis repartie avec quelques recettes secrètes ! Les spécialités de Poppies sont l’apple pie savoureuse servie avec une généreuse louche de crème fraîche, les scones, et le crumble bien sablé aux fruits rouges (avec de la crème fraîche, toujours)… Bernadette, la cuisinière, m’a glissée le jour de mon départ une petite carte et quelques feuillets sur lesquels elle avait retranscrit en gros sa manière de préparer ces délicieuses pâtisseries. Je dis « en gros », car elle les cuisinait depuis si longtemps qu’elle devait sans doute doser un peu à l’arrache et tout faire au feeling, vous savez comme quand on maîtrise tellement une recette qu’on la fait les yeux fermés et en l’adaptant à nos envies et ingrédients du moment, si bien qu’à la fin le rendu n’a plus rien à voir avec la recette originale !

1470422_10152017830202020_188767833_n

De plus, Berni préparait des plats ÉNORMES de ces tartes et crumbles, sur de grandes plaques rectangulaires qui prenaient toute la largeur du four – les pâtisseries étaient beaucoup demandées par les clients, il fallait avoir du stock ! Si bien que les proportions de la recette qu’elle m’a retranscrite sont un peu… disproportionnées. En gros, lorsque je l’ai faite, je me suis retrouvée avec une quantité de pâte telle que j’aurais pu préparer 4 tartes aux pommes… (j’ai congelé deux boules de pâtes, du coup).

12308330_10153733336692020_3823679312723447804_n

Alors voilà, vous êtes prévenu(e)s, cette recette d’apple pie, c’est un peu au pifomètre qu’il vous faudra la faire, en goûtant la préparation, en observant et en ajustant au besoin… mais c’est ce qui fait son charme ! Dans tous les cas, la tarte sera une tuerie, j’en suis sûre (avec autant de sucre et de beurre, ça ne peut pas être raté !). Je vous conseille de la servir avec une boule de glace à la vanille ou de la crème fraîche, comme les vrai(e)s ! Et si vous vous lancez, j’espère que vous m’en ferez un retour !!! Je serai trop heureuse de savoir que l’apple pie de chez Poppies a fait un petit tour dans quelques foyers français (et autres ?!).

La recette (je traduis comme je peux ):

1 kg de farine avec levure intégrée (ou alors vous ajoutez un paquet de levure chimique…)
250 grammes de sucre (j’en ai mis plus, vous pouvez y aller !)
250 grammes de beurre
10 pommes type Canada (pommes à cuire)
du lait (???? !!!!  Oui, Berni a juste écrit : « milk »… Pas de quantité… Donc je peux vous dire que là, c’est à vous d’adapter en fonction de la pâte que vous travaillez. Je sais que j’en ai mis pas mal, car la pâte était très farineuse et ne s’agrégeait pas. J’en ajoutais par petites touches pour rendre la pâte douce et lisse… c’est un peu l’ingrédient mystère ; si vous avez  l’habitude de préparer des pâtes à tarte ça ne devrait pas être trop compliqué, il suffit vraiment d’en mettre jusqu’à ce que votre pâte ressemble à une pâte habituelle !!) (-> 20 sur 20 en explications…!)

  • Eplucher et couper les pommes en quartiers.
    Dans une poêle, les faire cuire avec le sucre (les 250 grammes) jusqu’à ce qu’elles soient bien ramollies (l’état avant la compote…)
    Les réserver pour qu’elles refroidissent.
  • Mélanger la farine et le beurre ramolli, en ajoutant assez de lait (je traduis tel quel !!) pour obtenir une pâte lisse et douce (« soft dough »).
  • Etaler la pâte dans un moule à tarte, et la garnir avec les pommes cuites au sucre. Ajouter un peu de sucre sur le dessus de la tarte.
  • Enfourner à 160°C pendant 30 minutes (à ajuster selon le four, le rendu de la tarte etc…)
    Lorsqu’elle est cuite, sortir la tarte et saupoudrer du sucre cristal sur les pommes pour apporter une touche de croquant supplémentaire.

IMG_1166

Et voilà… ! Je vous laisse donc le soin d’adapter les quantités (vous pouvez tout diviser par 4 par exemple, ça vous donnera une tarte de taille moyenne je dirais…) et de tester vos talents de chef pâtissier acrobate (c’est-à-dire virtuose de la pâte à tarte) (je dis n’importe quoi aujourd’hui…)

Et n’oubliez pas de me dire ce que vous en avez pensé si vous la préparez !

Je vous souhaite une belle semaine, à bientôt !

NB : les photos de ce billet proviennent du site de Poppies (exceptées la dernière photo qui m’appartient).

Publicités