Un week-end à Lyon

Je suis lyonnaise d’adoption depuis trois ans, et vous l’avez peut-être compris, j’adore cette ville. Je ne m’imagine pas vivre ailleurs en France, et après avoir essayé d’autres jolies villes je sais que c’est dans celle-ci que j’ai envie de poser mes valises. Lyon est grande, belle, verte, et idéalement située, proche des montagnes et de régions sportives et estivales (Drôme, Ardèche…). Les gens qui n’ont jamais visité Lyon ne la voient souvent que comme un carrefour pollué et un passage obligé lorsqu’on se rend en stations de ski ou sur la côte Méditerranée. Et quand ils s’y rendent pour la première fois, ils sont alors surpris de découvrir une grande citée dominée par deux collines et traversée par deux fleuves, une ville où l’aménagement du territoire se préoccupe depuis longtemps des questions d’environnement et prône une ville végétalisée, une ville qui a été la première en France à développer le système de vélos en libre-service (et oui !) et qui abrite l’un des plus grands parcs de France. L’architecture n’est pas en reste, et les quartiers de Lyon rivalisent de beauté avec leur style Haussmannien et leurs couleurs vives. Des monuments tels que l’Abbaye de Fourvière, la Cathédrale Saint-Jean ou l’Hotel-Dieu sont admirables et reçoivent des milliers de visiteurs chaque année. Enfin, côté culture, Lyon propose de nombreux événements et un grand nombre de festivals réputés : les Nuits de Fourvière, les Nuits Sonores, la Fête des Lumières, les Quais du Polar… pour ne citer qu’eux.

A chaque fois que des amis ou de la famille viennent nous rendre visite, on a très envie de leur faire découvrir toute la beauté de notre ville, et à force d’organiser ces petites visites plusieurs fois dans l’année, on a mis au point un tour de la ville plutôt bien rôdé. Je me suis dit que cela pourrait peut-être vous intéresser, si vous envisagez de passer un week-end (ou plus) dans ma jolie ville de cœur, d’avoir un itinéraire déjà balisé ou au moins de repérer les incontournables de la belle Lugdunum.

Je vous propose donc un tour  »clé en main » étalé sur deux jours, avec des options à moduler selon vos envies et les conditions de votre séjour. J’espère que cela vous plaira (les adresses exactes des lieux cités sont regroupées à la fin de ce billet).

 

SAMEDI

 

Si vous souhaitez bruncher, réservez une table à la Place des Sens, dans le 6ème arrondissement. La cuisine y est originale, équilibrée et savoureuse. Les formules du brunch sont variées, délicieuses et copieuses.

Une fois que vous avez pris des forces, montez la colline de Fourvière pour vous rendre à l’Abbaye de Fourvière et aux ruines gallo-romaines. Vous pouvez monter à pied (pour les plus sportifs ou les plus courageux) ou en funiculaire. La vue depuis Fourvière est magnifique, elle embrasse tout Lyon et, par temps clair, on peut même voir le Mont Blanc ! Les ruines gallo-romaines, elles, sont les vestiges incroyablement bien conservées d’un théâtre antique. L’endroit est calme, apaisant, démesuré. De nombreux concerts y ont lieu en été, et la scène a vu jouer des artistes renommés tels que Björk, Ben Harper, Alela Diane, Rodrigo y Gabriela…

Image

Vous pouvez descendre la colline en funiculaire mais je vous conseille de faire ce chemin à pieds, par les jardins puis par les dédales d’escaliers vertigineux (où a lieu l’une des courses les plus connues – et les plus difficiles – de Lyon : la Lyon Urban Trail).

Arrivés dans le Vieux Lyon (5ème arrondissement), prenez le temps de flâner dans les rues pavées et devant les jolies vitrines (en hiver, l’ambiance est magique, et en été elle est féérique et enivrante).

Les terrasses des restaurants font souvent envie mais n’oubliez pas que vous êtes dans LE quartier touristique de Lyon, et que ce n’est pas forcément là que vous pourrez apprécier la gastronomie de la ville. Par contre, guettez les plaques sur les grosses portes d’immeuble, afin de repérer les traboules, l’une des spécialités (non culinaire ^-^) de la ville : les immeubles sont traversés par des passages qui relient les rues parallèles entre elles. Il y a donc tout un dédale de passages par les cours d’immeubles. Certaines traboules sont ouvertes au public, et indiquées par des plaques sur les portes principales.

Image

Avant de quitter le Vieux Lyon, arrêtez vous pour déguster une des meilleurs glaces de la ville chez Nardone. Puis prenez une des passerelles pour traverser la Saône et rejoindre la Presqu’Ile.

Si vous êtes des acharnés du shopping, prenez le temps de faire un peu de lèche-vitrines  »rue de la Ré » ( = rue de la République), puis dans les pentes de Croix-Rousse pour des boutiques plus originales et vintage (1er arrondissement). Montez à Croix-Rousse pour admirer la vue depuis le Gros Caillou, et vous balader dans les petites rues de ce quartier au charme de village.

Si vous avez respecté ce programme, il est sans doute l’heure de l’apéro et je vous conseille de vous arrêter au Dikkenek (grand choix de bières, service super sympa, et on peut picorer des planches de fromages et de charcuterie). Si vous prévoyez une soirée plus calme, vous pouvez dîner dans l’un des nombreux petits restos charmants et originaux de la colline, avant de redescendre vers la Presqu’Ile et profiter des lumières de la ville, sur les quais du Rhône.

 

DIMANCHE

 

Si vous voulez vous imprégner de l’ambiance de Lyon, rendez vous au marché quai Augagneur (quais du Rhône, 3ème/7ème arrondissements) ou quai Saint-Antoine (quais de Saône, 2ème arrondissement), vous ravitailler pour un brunch ou un pique-nique.

Image

Une fois que vous aurez fair le tour du marché, arrêtez vous à l’un des troquets dont la terrasse jouxte les étals, pour y boire un café, lire le journal, ou déguster quelques huîtres en profitant du soleil matinal et des reflets du soleil sur le fleuve.

Image

A pieds, en roller ou en vélos (location de Velov’ un peu partout dans la ville) empruntez les berges aménagées des quais du Rhône pour rejoindre le Parc de la Tête d’Or. Arrivés là-bas, faites un tour par le zoo puis installez-vous sur l’une des grandes pelouses pour pique-niquer et faire une sieste au soleil.

Image

A partir du parc, rejoignez l’étrange Cité Internationale, sorte de quartier un peu futuriste qui me fait penser au roman de George Orwell, 1984. Là, le Musée d’Art Contemporain ravira sûrement les amateurs (l’expo actuelle sur les bikers a l’ait vraiment chouette).

Image

Retrouver les quais en fin d’après-midi pour boire une bière sur les péniches, très appréciées par les Lyonnais, et admirer le coucher de soleil sur la Presqu’Ile. Ma péniche favorite ? Le Star Ferry, ouvert exclusivement aux beaux jours (et souvent prix d’assauts par les Lyonnais), où le choix de bières est très large et les burgers vraiment délicieux.

 

AUTRES OPTIONS

 

Vous n’êtes pas rassasiés ? Vous restez une troisième journée ? Voici d’autres options de visite :

Le matin, prenez le beau tramway (T1 direction Debourg) ou la navette fluviale quais de Saône (prix d’un billet de métro) et rendez vous à Confluence, le nouveau quartier de Lyon, construit autour d’une marina magnifique et d’un grand et beau centre commercial (on y trouve un Kusmi et un Muji, entre autres).

Si vous êtes d’humeur plutôt gourmande, faites un tour aux fameuses Halles Paul Bocuse, dans le 3ème arrondissement. Vos sens seront enivrés par les fumets de charcuterie, les effluves de fruits de mer, les parfums des pâtisseries, et les milles couleurs de tous ces mets délicats et raffinés dont les étals débordent dans cet antre de la bonne chère. Escale obligatoire aux Délices des Sens : n’importe quel gâteau fera l’affaire, tout y est démentiel.

Image

Vous pouvez organiser un pique-nique aux bords du Rhône, mais du côté du parc de la Feyssine cette fois, beaucoup plus sauvage et moins fréquenté que le Parc de la Tête d’Or. En vélo, les sentiers de la Feyssine sont facilement accessibles, et on peut même y faire des barbecues !

Image

En fin d’après-midi, allez boire un verre sur la terrasse sans chichis du Court Circuit, dans le 7ème. Ce bar se situe dans un quartier assez populaire de Lyon, où l’ambiance vivante et éclectique est vraiment sympa. La terrasse du bar est installée à côté d’un des jardins collectifs de la ville, et offre un cadre original et bucolique en plein centre urbain. Des concerts et autres manifestations de quartier y sont régulièrement organisés.

Image

Carnets d’adresse :

Place des Sens

Restaurant brunch

5 place Edgar Quinet

Lyon 6

Nardone glacier

3 place Ennemond Fousseret

Lyon 5 (et Lyon 1)

Le Dikkenek

Bar à bières

3 rue d’Austerlitz

Lyon 4 (Croix-Rousse)

Péniche Star Ferry

Quai Augagneur

Lyon 3

Centre commercial Confluence

112 cours Charlemagne

Lyon 2

Halles Paul Bocuse

102 cours Lafayette

Lyon 3

Le Court-Circuit

Café bar

13 rue Jangot

Lyon 7

 

Connaissez-vous déjà Lyon ? Ce programme vous donne-t’il envie d’y passer quelques jours ?

Publicités