Travel with me #Ecosse

Bonjour !

Merci merci mille mercis pour tous vos mots attentionnés, pour le temps que vous prenez pour m’écrire ici, pour vos commentaires, vos avis, vos conseils, vos encouragements. Vos messages sont toujours si bienveillants, si plein de gentillesse, c’est incroyable, j’ai une chance de dingue et j’en suis consciente, je savoure chacun de vos commentaires, je vous jure, chaque notification est une fête. Je suis désolée, car je n’ai pas assez de temps en ce moment pour à la fois écrire sur ce blog et répondre aux commentaires, ça m’énerve, je n’aime pas ça, laisser vos petits mots sans réponse, mais j’ai bon espoir que dans peu de temps j’aurai trouvé mon rythme de croisière et que je pourrai me dégager un peu de temps pour venir plus régulièrement ici. En attendant, je m’oblige à ne pas déserter en me fixant des petits objectifs, comme ce billet sur les vidéos de nos voyages qui tombe à pic ! Aujourd’hui, je vous emmène dans ma valise direction : l’Ecosse.

tumblr_nk6g3yFc1u1sybbyyo4_540

Nous sommes partis en février dernier, j’étais alors enceinte de 3 mois, et nous savions que ce voyage serait le dernier avant notre petite parenthèse « on a un bébé ». On en a donc profité à fond, tant et si bien que les 10 jours sur place ont filé à une vitesse folle et qu’on a l’impression de n’être restés qu’un week-end ! Frustrant, certes, mais en même temps c’est bien la preuve que ce voyage nous a énormément plu et, on se l’est promis, on y retournera, plutôt deux fois qu’une d’ailleurs !

Les conditions étaient parfaites pour nous : on aime partir à la saison froide car il y a beaucoup beaucoup moins de touristes, et les paysages enneigés sont souvent tout aussi beaux, voire plus époustouflants encore, que la nature en plein été par exemple (ça dépend des pays, bien sûr, et puis c’est aussi que nous, on adore la neige!!). Bien sûr on a eu de la pluie, des rafales de vent, des tempêtes de neige même… Mais généralement, plus les conditions sont « extrêmes », plus on profite. Je ne sais pas vous, mais je préfère mille fois faire une randonnée dans le froid qu’en pleine chaleur. L’effort est bien moins pénible lorsqu’il ne fait pas trop chaud, et braver les éléments, en plus de gravir les sommets, procure un sentiment de satisfaction deux fois plus intense !

tumblr_nkhuvewBNM1sybbyyo7_540

Sur cette vidéo, vous allez voir :
– nos petits-déjeuners sur la route, dans les B&B ou dans les hôtels de luxe… On a fait un bon gros mélange des genres durant ce voyage, alternant vieux B&B miteux et hôtel 5 étoiles dans une crique. C’est marrant de faire ce genre de grand écart quand on voyage. Ca permet de ne pas se lasser des bonnes choses et ça aide à relativiser, à voir le bon côté des chambres pourries et des petits-déjeuners beurk ^-^
– mes cheveux très très courts et coupés très approximativement ; c’était la période où je laissais repousser après avoir eu un bol, et je crois qu’on peut dire sans hésitation que c’était l’un de mes pires moments capillaires ever…
– beaucoup de routes, car elles étaient sublimes et participaient vraiment du dépaysement
– notre guide et les mannequins de cire du château où a été tourné le film Higlander entre autres -> le château le plus visité d’Ecosse apparement
– beaucoup de pluie, mais hé, on est en Ecosse !
– de la bière et du whisky (forcément)
– les bonus et scènes coupées : en réalité, ce sont des rush qu’il me restait, que je ne voulais pas jeter car ils apportaient quelque chose dans le récit de notre voyage, mais que je ne savais pas comment organiser. Alors je les ai découpés en plein de très courtes bandes, que j’ai mixées entre elles. Ce qui fait que vous aurez peut-être l’impression de regarder toujours la même chose plusieurs fois de suite, alors qu’en réalité la séquence progresse mais est très hachurée, donc ça ne saute pas aux yeux. Ça vous paraît peut-être incompréhensible mon charabia, regardez vous verrez par vous mêmes ^-^

tumblr_nkhiq9eszv1sybbyyo2_1280

Pour celles/ceux que ça intéresserait, voici un résumé de notre parcours  (nous avons fait un itinéraire très simple) : Edimbourg, les Caighorn, les Highlands et le Loch Ness, le Glen Afric, Inverness, Plockton (et son fameux château donc, le Eilan Dolan Castle) , Ile de Skye, Glencoe, et retour à Edimbourg (où nous avons mangé dans le meilleur restaurant de notre vie entière !!!).

Voici le lien de la vidéo, et le mot de passe est : biersandfries !

J’espère que ça vous plaira ! C’est ma vidéo la plus aboutie, celle où j’ai pu le plus réfléchir aux plans de film, à quelques « effets » (rien de foufou hein!), et la bande-son choisie me satisfait bien plus que pour la vidéo du Costa-Rica. Mes passages préférés sont ceux des jours 3 et 4 (j’adore ce morceau !) et la dernière séquence, qui commence par un monticule de pierres de randonneurs (même chose : j’aime vraiment cette chanson!). Il y a quelques lenteurs au début selon moi, j’aurais aimé faire mieux pour la séquence sur Edimbourg, mais bon, la prochaine fois je m’améliorerai encore ! En tous cas, à chaque fois que je regarde ce petit film, j’ai envie de retourner en Ecosse, il y a encore mille choses à explorer là bas, et les paysages sont vraiment impressionnants de beauté – comme je vous l’avais dit, ça nous a beaucoup fait penser à la Nouvelle-Zélande.

A très bientôt ! Bon voyage 😉

 

Our trip to Scotland -1-

écosse image présentation

Nous rentrons d’un voyage de 10 jours en Ecosse, 10 jours sur les routes, en amoureux. 10 jours de randonnée dans des décors sauvages et assez gigantesques. 10 jours de nourriture écossaise aussi, et de froid !

J’aimerais vous raconter un peu ce voyage, alors voici quelques billets pour partager avec vous ce super chouette road-trip hivernal, qui vous donnera peut-être, qui sait, l’envie de découvrir ou de re-découvrir ce magnifique pays.

Tout d’abord, il faut savoir que je n’attendais rien, en particulier, de l’Ecosse. Ayant vécu en Irlande durant un an, pays pas trop éloigné de l’Ecosse et au climat assez similaire, j’imaginais retrouver le même genre de paysage et cela m’allait très bien. J’ai donc été très surprise par la taille des paysages des Highlands : DÉMESURÉ ! Au lieu de l’Irlande, c’est à des souvenirs de Nouvelle-Zélande que cela m’a renvoyée !

Ne m’attendant à rien de particulier, j’ai du coup été surprise, agréablement, et émerveillée par la beauté des paysages : immenses et sauvages. C’est aussi l’avantage de voyager en hiver, dans des pays… froids. Prise d’assaut en été, l’Ecosse s’offre désertique en basse saison, ce qui permet de savourer pleinement chaque vue, chaque randonnée… sans avoir l’impression d’avoir eu la même idée que 1000 autres touristes bien décidés à prendre la même photo et à manger dans le même restaurant que soi ! Robinson et moi apprécions énormément cette solitude du voyage. Nous sommes un peu sauvages nous-mêmes, et nous aimons être seuls sur les chemins, plongés dans nos pensées, prenant le temps de marcher à notre rythme ou de nous arrêter tous les 100 mètres pour installer notre matériel photo et shooter. Voyager en hiver, c’est un peu comme voyager hors du temps : on est moins pressés, les journées sont fatalement plus courtes donc quand la nuit tombe on rentre au chaud, on peut prendre le temps de lire, d’écrire notre journal de voyage, de trier nos photos… toutes ces petites actions qui participent du voyage, l’ancrent dans nos mémoires.

Durant ces dix jours, j’ai vraiment eu ce sentiment de temps au ralenti : on a soufflé, on a profité, on était tous les deux, on a beaucoup discuté, échangé, mais aussi beaucoup laissé nos esprits vagabonder au rythme de nos pas sur les chemins de rando. On a pris un grand bol d’air pur et froid, revigorant, et nous voilà rentrés regonflés à bloc, pleins de motivation et de projets, forts de cette énergie qu’insufflent les voyages dans nos quotidiens.

J’espère que ces petites étapes en photos, le long des routes écossaises, vous plaira. Rendez-vous dans la semaine pour un premier article sur Edimbourg !

A très vite !

PS : est-ce que ça vous fait ça aussi, les voyages ? Ce besoin de se retrouver seule, ces shoots d’enthousiasme et d’énergie qui nous font repartir de plus belle après le retour ?
Tenez-vous, vous aussi, un journal de voyage ?

Ecosse-63b

NB : les photos de ce billet sont privées et non libres de droits. Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.