Sunday Morning #8

J’ai été très fatiguée cette semaine, et eu beaucoup de choses à faire au boulot, ce qui explique la semaine de silence radio ici… Et puis, je ne voulais pas stresser, m’obliger à publier quelque chose sur le blog, alors je me suis dit : « tant pis, ce n’est pas grave, je prendrai le temps ce week-end pour mon Sunday Morning, et tout ira bien ». Parfois ce n’est pas plus compliqué (pas toujours ^-^)

Cette semaine a donc été intense au niveau boulot, et je n’ai pas eu le temps de faire beaucoup d’autres choses. Mais malgré tout, c’était une belle semaine, et l’inspiration n’a pas manqué.

Le film de la semaine

Capture d’écran 2015-05-30 à 22.04.24Oui, à chaque fois que je dis que je suis allée voir Mad Max et que j’ai ADORÉ, je perds toute crédibilité intellectuelle. JE SAIS.  Mais j’assume. Voilà, oui, mes auteurs préférés sont Emily Brontë et Paul Auster, et j’aime les blockbusters, je suis fan des « Batman » de Nolan, j’ai vu les « Expendables » au ciné, plusieurs fois, et j’ai adoré Mad Max. Comme j’avais adoré Bright Star… En matière de cinéma, j’admets avoir des goûts assez éclectiques. N’empêche, ce Mad Max est exceptionnel : esthétiquement magnifique, la réalisation est ultra soignée, et cerise sur le gâteau, je suis fan de Tom Hardy (le méchant Bane dans le dernier Batman, mais aussi Heathcliff dans l’adaptation 2009 des Hauts de Hurlevent… Grand écart cinématographique…). Bref, j’ai passé 2h géniales, mais bébé a un peu moins aimé je crois (il a passé 2 heures à faire des bonds dans mon ventre… ^^)

Les robes de la semaine

IMG_0960 IMG_0958Le beau temps n’était pas forcément au rendez-vous cette semaine mais hors de question de ressortir les tenues d’hiver! J’aime bien les mi-saisons car c’est le moment où jamais de porter des robes, mais avec perfecto et bottes ou baskets. Du coup, je n’ai pas eu l’impression d’être trop chaudement vêtue, mais je n’ai pas eu froid ! THE compromis quoi.

Le breakfast de la semaine

IMG_0944Je crois qu’en terme de gourmandise, j’ai atteint des sommets cette semaine… Je ne vous parlerai pas des 6 pots de glace qui ont rejoint mon congélateur. Non. Revenons plutôt sur ce petit déjeuner à base de tartines beurre de cacahuète-nutella-bananes… Voilà, rien que ça. Le beurre de cacahuète est un petit nouveau dans mes placards, à force de le voir régulièrement passer dans mon feed instagram je me suis dit que je devais lui donner une chance (je n’ai jamais été fan de son goût salé).
J’ai aussi réalisé que la mauvaise réputation dont pâtissait le Peanut Butter était en réalité peu justifiée. En effet, le beurre de cacahuète est un beurre végétal, d’arachide, au même titre que la purée d’amande qu’on encense dans tous les régimes green/healthy/vegan/etc… En fait, dégusté le matin en remplacement du beurre traditionnel, il n’est pas du tout un ennemi de notre ligne sur lequel il faudrait tirer à boulets rouges, bien au contraire! Il contient du bon gras (celui dont on a besoin, pour le « bon cholestérol », comme dans l’huile d’olive), il est riche en fibres et en protéines, et il est moins calorique que le beurre ! En gros, à petites doses (utilisé en remplacement du beurre, en gros), et le matin, il n’y a aucune raison de s’en priver !
(PS : J’ai aussi trouvé un autre combo délicieux : beurre de cacahuète-miel. Une tuerie. J’ai l’impression de manger les cacahuètes de la fête foraine, vous savez, les caramélisées, très sucrées, qu’on déguste dans des cornets… Miam !)

Bref, je suis contente d’avoir de nouvelles saveurs pour accompagner mon petit-déjeuner, car même si je reste fidèle au granola maison, j’avais besoin d’une alternative pour les jours où le pot de granola est vide, et patienter jusqu’au dimanche où j’en prépare deux fournées.

IMG_0865(oui, CE pot-là, vide en moins d’une semaine… !)

Les couleurs de la semaine

IMG_0974Du blanc aux pieds, et du orange aux mains. Rien de mieux que ces couleurs claires pour faire venir le soleil !

L’apéro de la semaine

IMG_0949Ce n’est pas que l’alcool me manque, mais ce n’est pas toujours réjouissant de siroter un verre d’eau quand les copains trinquent, bières fraîches à la main, et qu’on grignote quelques olives sur la terrasse, en regardant les sardines griller sur la plancha. Le soleil, les repas sur le balcon, les copains… l’atmosphère est gaie, mais le verre de Perrier un peu triste. Alors désormais, j’ai toujours quelques briques d’eau de coco au frigo, ainsi que des petites bouteilles de jus de tomates. Bon, rien de foufou bien sûr, mais au moins j’ai l’impression d’avoir, moi aussi, ma boisson pour les soirées qui changent du quotidien, et rien que ça, ça me suffit ! Et puis, l’eau de coco, c’est juste TELLEMENT BON !

L’inspiration food de la semaine

Capture d’écran 2015-05-30 à 22.33.14Ma copine Fanny m’a encore fait saliver, avec cette recette de tacos qui a l’air juste… mmmmh miam ! Les boulettes de pois chiches et la sauce cacahuète, les saveurs de citron et le croquant du concombre… Tout ce que j’aime ! Je vais très très rapidement la tester, cette recette, ça c’est sûr !

Et voilà pour cette semaine un peu épuisante mais qui se termine par beaucoup de soleil, de lecture et de repos ce week-end, ce qui est très très chouette ! Je suis impatiente de publier mon prochain billet lecture, que je peaufine tranquillement, mais je peux déjà vous dire que la découverte-lecture que je suis en train de vivre en ce moment est une vraie bouffée d’oxygène, et que je me fais vraiment, vraiment plaisir ces derniers temps, littérairement parlant ! Hâte de vous en dire plus ! En attendant, je vous souhaite un beau dimanche !

NB : toutes les photos de ce billet (exceptées celle de Fanny – unetouchederose, et celle de Mad Max) sont personnelles et non libres de droits. Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.

Publicités

Sunday morning #7

Bonjour ! J’espère que votre loooongue semaine (5 jours de boulot, on n’a plus l’habitude!!) a été belle. De mon côté, je dois confesser une petite baisse de régime, je crois que j’ai découvert cette semaine ce qu’étaient les sautes d’humeur dont on parle lors d’une grossesse. J’étais très nerveuse, et un rien me mettait dans des états terribles. C’est difficile de se voir réagir comme ça quand tout ce qu’on voudrait c’est être zen et patiente. On se voit partir au quart de tour, on sent son cœur s’emballer pour pas grand-chose, on aimerait pouvoir se contrôler un peu plus mais, well, on ne peut pas tout contrôler parfois. Il faut savoir lâcher prise. Et accepter d’être plus sensible, plus irritable, sans se le reprocher ni culpabiliser (dur dur). Ce qui m’amène à mon « mantra » de la semaine :

Le mantra de la semaine

IMG_0769C’est cette petite phrase que je me répétais inlassablement lorsque je perdais patience ou sentais la nervosité monter en moi. Respire, souris, ça ne sert à rien de s’énerver, ce type rustre et malpoli n’en sera pas plus civilisé, cet élève fatigué, agité et provocateur n’en sera pas plus calme, et ce bus qui a déjà 20 minutes de retard ne va pas apparaître comme par magie parce-que tu vas râler et pester en regardant ta montre avec impatience (…je n’ai pas de montre, de toute façon…^-^)

Sincèrement, ça n’a pas marché à tous les coups. Parfois, je parvenais à prendre sur moi, à me contenir et rester zen, et parfois non. Dans ce dernier cas, j’essayais de ne pas me juger trop sévèrement. De me dire que ça arrive à tout le monde d’être un peu moins patient et serein que d’habitude, qu’on n’est pas des machines et que la fatigue, les hormones, certaines situations de nos vies, peuvent parfois prendre le contrôle sur notre mental. Vouloir tout contrôler serait une erreur et c’est un piège dans lequel je suis souvent tombée. L’important est de se connaître assez bien pour gérer au mieux toutes ces variables sur lesquelles on ne peut bien souvent pas grand-chose. Alors on sourit, on respire un grand coup, et on se répète que, non, souvent ce ne sont pas les autres qui sont à l’origine de notre journée pourrie, qu’on a le droit d’être fatigué et moins zen, et que ça ira mieux demain. Et n’oublions pas que ruminer et s’énerver ne nous apportera que plus de nuages.

Les sneakers de la semaine

IMG_0914Comme vous pouvez le constater, entre les Converses noires et les Gazelles noires, j’ai choisi : ni les unes ni les autres ! Si effectivement j’ai bien craqué pour une paire de sneakers noires, c’est sur un modèle un tout petit peu plus original, mais surtout HYPRA CONFORTABLE :

Capture d’écran 2015-05-24 à 11.44.51Leur grosse semelle, les rayures, le combo noir velours/rose pâle/vert tendre… elles ont été dessinées pour moi, ce n’est pas possible autrement ! Je crois que je suis définitivement une fille à New Balance 😀 (même si j’ai toujours un faible pour les Nike… mon côté « california girl » sans doute ^-^)

Le beau bento de la semaine

IMG_0880Beaucoup de salades composées pour mes déjeuners cette semaine : des tomates cerises, des radis, du boulghour, des graines, de la feta… voilà les ingrédients que j’ai utilisé presque tous les jours pour préparer mes lunchs box. Et encore et toujours, de l’avocat, et les délicieux petits pois frais dont je ne me lasse pas ce printemps !

Le look de la semaine

IMG_0847Du soleil mais beaucoup de vent ces derniers jours, alors on ressort les petits pulls, le perfecto en cuir, et on attend que tout cela se calme (un peu comme mon état intérieur, finalement ^-^). Le rouge aux lèvres et aux ongles apportent tout de même la touche de couleur dont j’ai besoin. Et comme le soleil montre parfois le bout de ses rayons, on garde aux pieds les sabots à bout ouvert, pour le mental (non mais on est fin mai! Il devrait faire 10 °C de plus !!). J’aime bien cette photo car mes cheveux ont enfin l’air d’avoir poussé un peu, et c’est la 1ère fois depuis des mois que j’ai l’impression d’avoir une coupe de cheveux qui me plaît et ressemble à quelque chose… (vite fait, de loin, et seulement à certains moments de la journée… Mais c’est déjà ça !)

Le DIY de la semaine (à l’école)

IMG_0904C’est la fête des mères dans une petite semaine, et bien que je sois déjà noyée sous les projets avec ma classe, je me suis tout de même lancée avec mes élèves dans la confection de petites suspensions à accrocher à la poignée d’une porte ou d’une fenêtre : pour cela, j’ai préparé de la pâte auto-durcissante (recette géniale trouvée grâce à Pinterest : ici), les enfants ont joué du rouleau à pâtisserie puis découpé des formes avec des emportes-pièces de Noël et des couvercles, percé un trou pour y faire passer un joli fil, puis une fois la pâte durcie (au soleil), ils ont décoré leur forme en peignant « finement » (tout est relatif lorsqu’il s’agit de la motricité d’enfants de 6 ans, bien sûr…) des points et des petites fleurs. J’aime beaucoup le résultat, et je suis contente d’avoir découvert cette recette hyper facile de pâte, bien plus jolie et douce que la pâte à sel et bien moins chère que la Fimo ou le plastique fou (-> c’est là que, peut-être, les non-enseignantes ne me suivent plus non?  ah ah… ^-^)
Bref, je n’avais pas beaucoup d’inspiration cette année, et encore moins de temps, et je ne vous parle pas du budget (zéro), il a donc fallu trouvé une idée simple, rapide et à très bas prix, et je suis bien contente d’avoir relevé de mini-défi 😀

Le bonheur de la semaine

IMG_0921Définitivement, mes envies de femme enceinte ne sont pas tournées vers les fraises… mais les glaces. c’est un truc dingue. Je n’en mangeais JAMAIS avant. Ce n’était vraiment pas une douceur dont je raffolais, et pourtant vous savez à quel point j’aime le sucré ! Mais les glaces avaient toujours fait exception. Et là, depuis quelques semaines, c’est tout ce dont j’ai envie. La glace au chocolat (LE parfum que je n’aimais pas parmi tous les autres, avant), est celle qui remporte mes faveurs, haut la main. Si j’étais de mauvaise foi, je dirais : c’est pas moi, c’est bébé ! Je suis intimement persuadée qu’il est déjà un grand amateur de crèmes glacées et de sorbets, mais Robinson n’en croit pas un mot… ^-^
Bon, par contre, je ne me fais pas à l’idée de manger des glaces « chimiques » du supermarché. Alors mes sorties sont désormais généralement très orientées : je donne rendez-vous à mes amis chez le meilleur glacier de Lyon, ou alors je file m’acheter un pot de glace artisanale dans l’une des pâtisseries des Halles Paul Bocuse. Oui, un peu fine gueule ce bébé, vous pouvez le dire… ^-^ Mais je le comprends, qu’est-ce que c’est bon ! Sur la photo, c’est une glace 2 boules mais qui en contenait au bas mot le double, parfum vanille-noix-caramel et chocolat. Une tuerie, tout simplement…

L’inspiration de la semaine

IMG_0826source

J’aime énormément ce petit look frais et printanier, l’imprimé fleurs du top et le sac vert amande en particulier. Depuis que j’ai vu cette photo, je rêve de trouver cette jolie blouse Isabel Marant Etoile. Si jamais vous la croisez sur un vide-dressing ou sur Ebay, pensez à moi ! En attendant, je rêve devant ces jambes nues en priant pour pouvoir bientôt ressortir en short moi aussi ^-^

Je vous souhaite un excellent dimanche, zen et inspirant. Pour ma part, j’ai retrouvé mon calme, me suis beaucoup reposée depuis vendredi, et espère commencer la semaine (de 4 jours, ouf !) plus sereinement que celle qui vient de passer.

A très bientôt !

NB : les photos de ce billet sont privées et non libres de droits (exceptées la dernière photo dont la source est citée). Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.

Nourish yourself #3 Pains pitas et asperges-avocat-feta

Je ne sais pas si c’est la grossesse ou si j’ai juste, profondément, un problème avec LA BOUFFE qui est une véritable passion chez moi… mais toujours est-il que ces derniers temps, je passe encore plus de temps qu’avant (et ce n’est pas peu dire) dans ma cuisine à préparer des tonnes de choses à manger, ou sur internet à chercher de nouvelles idées de recettes. Hashtag fille obsessionnelle. Non ?…

Mais peu importe, au final. Je vous ai raconté il y a quelques mois qu’en réalité, oui, j’avais un réel petit souci avec mon alimentation, et que j’étais un peu tombée dans la spirale des troubles du comportement alimentaire. Donc, on a beau en rire (et heureusement qu’on en rit, il le faut!), ça n’en reste pas moins une réalité, l’alimentation me questionne véritablement, et est un enjeu central de mon quotidien. Car même si j’ai repris du poids et n’ai plus de problème physiques liés à ces troubles alimentaires, il n’en reste pas mois que c’est toujours un équilibre fragile et que je reste vigilante. Mais là où je constate une progression, c’est que je vois bien que ces contraintes alimentaires et obsessionnelles que je m’imposais se sont transformées en prise de conscience, en pensée raisonnée et déculpabilisée, et que ma rigidité inflexible s’est assouplie vers un cadre plus léger, plus réaliste, et uniquement rassurant. Bref, mon rapport à la nourriture s’est assaini et est finalement beaucoup plus équilibré qu’avant. La preuve : je vous montre souvent par ici des photos de gâteaux, contrebalancées par des inspirations de repas plus sains. C’est ce que je fais dans la vie : je ne me prive plus, je mange ce qui me fait envie, mais j’ai assez « digéré » (sans mauvais jeu de mots) mes réflexes passés pour ne pas être totalement « no limit » ; mon inconscient physiologique, qui porte les stigmates des troubles passés, reste toujours alerte. En deux mots comme en mille : désormais, je sais intuitivement ce qui est bon ou non pour moi. Et ça, c’est plutôt reposant.

Mais revenons-en à notre recette du jour : une chouette assiette à la fois hyper complète, hyper équilibrée, et hyper gourmande!

En ce moment, c’est la saison des asperges. Et moi, j’adore ça. Mais bon, au bout de la 3ème botte d’asperges dégustées bouillies avec une bonne petite vinaigrette, ça a beau être bon, c’est quand même un peu rébarbatif. M’est alors revenue en flash une image que j’ai du voir passer sur Pinterest il y a… pfiou, des mois de cela. Un genre de sandwich à la feta et aux asperges vertes… Miam.

J’ai toujours quelques pains pita chez moi (je les achète par 4, emballés, à la Vie Claire. Comme le pain sous-vide, il faut l’humidifier un peu puis le chauffer rapidement pour qu’il reprenne « vie » … ^^  Ça dépanne bien, mais l’idéal est de les faire soi-même bien sûr!). Je m’en suis servie comme base pour composer mon sandwich printanier. J’adore aussi les salades mêlant feta, avocat, concombre et citron (avec du saumon fumé, OMG….), et je suis partie sur ce mix pour préparer un accompagnement à mes jolies asperges. Le résultat m’a bluffée : je ne pensais pas me régaler autant. Ni être rassasiée à ce point. J’ai réitéré l’essai trois jours plus tard, pour être bien sûre de mon coup, et valider la recette. C’était encore meilleure. Alors voilà, ni une ni deux, je la partage avec vous. Profitez-en vite, la saison des asperges ne dure pas longtemps !

IMG_0837 copiePain pita aux asperges, avocat et feta

Ingrédients (pour 2 ou 3 personnes)

  • une botte d’asperges vertes
  • des pains pitas
  • une poignée de radis roses (environ 5 ou 6)
  • un gros avocat mûr (ou 2 petits)
  • un demi-concombre
  • 100 g (ou plus selon vos envies) de feta grecque
  • le jus d’un 1/2 citron
  • une pincée de cumin
  • sel, poivre

IMG_0837Cuisson de la botte d’asperges vertes :

On épluche les tiges, on coupe le bas des tiges, on égalise toutes les asperges, puis on les rince avant de les rassembler à nouveau en botte, de les attacher ensemble (ficelle) et de les plonger quelques minutes dans de l’eau bouillante salée. Les garder assemblées en botte permet d’éviter la décapitation de nos pauvres asperges ! Je ne le faisais pas avant, j’ai découvert ça cette année et c’est bien pratique ! 4 à 5 minutes de cuisson suffisent, il faut qu’elles restent al dente, c’est meilleur !

IMG_0839On prépare le mixe qui accompagne :

Dans un petit saladier, on mélange l’avocat coupé en dés, la feta coupée en dés, le concombre coupé en … eh oui, en dés ! (^-^…). On assaisonne légèrement de sel, poivre, d’un filet de citron et d’une bonne pincée de cumin. Ces 2 derniers ingrédients font toute la différence à mon goût. Mais vous pouvez toujours vous en passer, si vous n’êtes pas amateurs/trices, ou les remplacer par d’autres saveurs si vous êtes d’humeur expérimentale ^-^

Enfin, on coupe en fines tranches quelques radis roses, qu’on présente dans une coupelle à part, et que chacun glissera à son goût dans son pain pita. Ces rondelles de radis apportent un supplément de craquant et de piquant, venant twister un peu l’onctuosité de l’avocat et l’acidité du citron et de la feta.

IMG_0841Le pain :

Soit vous avez préparé vous-mêmes vos pains pitas (++), soit il est temps d’humidifier légèrement vos pains et de les toaster, 3 ou 4 minutes (je les passe directement au toasteur, mais on peut aussi les réchauffer au four). Avant cette étape, n’oubliez pas de les fendre délicatement en 2 (mais pas complètement, juste une large ouverture sur la tranche pour pouvoir remplir le pain avec tous les ingrédients).

IMG_0843On monte ses sandwichs :

Et voilà Il n’y a plus qu’à composer vos sandwichs ! Pour ma part, je coupe les asperges en 2, ce qui est plus facile pour les glisser dans le pain. Et je n’hésite pas à re-remplir mon pain au fur et à mesure de ma dégustation (il y en a toujours moins au fond ^-^).

Vous pouvez vous amuser à composer d’autres « mixes » pour accompagner les asperges et votre pain. Je vois bien une recette avec des petits pois frais, ou avec un hoummous maison pour accompagner les grandes et longilignes dames vertes du printemps. Qu’en pensez-vous ? Des idées ?

IMG_0845

Convaincu(e)s par cette recette  Vous avez envie d’essayer ?
Si vous vous lancez, n’oubliez pas de me donner votre avis ! Toutes les propositions/améliorations sont bonnes à prendre !

A bientôt!

NB : les photos de ce billet sont privées et non libres de droits. Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.

Sunday Morning #6

Et c’est parti pour ce petit rendez-vous hebdomadaire que j’aime tant, qui me permet d’effectuer une chouette rétrospective de ma semaine IRL ou sur les blogs, et de partager avec vous un peu de mon quotidien !

Le look de la semaine

IMG_0802

On commence par le petit look de la semaine, et celui-ci était léger léger léger, car on a eu un temps de rêve presque tous les jours! J’ai donc opté pour les jambes nues (et blanches) jeudi (férié), et quel bonheur d’enfiler un short après des mois de pantalons longs!! Je ne me suis pas cassée la tête : short en jean, top loose noir, quelques sautoirs et mes Birkenstocks. Efficace, confortable, parfait pour une journée off en amoureux, sous le soleil (jusqu’à 15h, car après : changement de météo ^-^)

 

L’envie d’ailleurs : Italie et voyage intérieur

retraite-de-yoga-5

L’article de Mathilde sur la retraite de yoga qu’elle a faite en Italie (et qui a été un véritable déclencheur pour elle) m’a terriblement donné envie : ici.
Pour ma part, je projetais de m’offrir (pour mes 30 ans l’an prochain) un séjour yoga-surf sur la côte Atlantique. Des vacances qui coupleraient deux activités que j’aime et qui me rendent si heureuse… J’ai déjà commencé à me renseigner, mais j’ai encore le temps (je viens tout juste de fêter mes 29 ans), on verra bien ce qui arrivera d’ici là… 🙂

 

Le film de la semaine

laggies-free-movie

J’ai vu Laggies (titre en VF : Girls only… ^-^), le genre de petit film sans chichis que j’aime bien. J’aime beaucoup Chloë Grace Moretz et parfois Kiera Knightley (elle est assez inégale, dans son jeu et dans ses films, vous ne trouvez pas?). L’ambiance simple du film, le sujet traité (l’adolescence et l’adulescence), le ciel un peu gris de Seattle, le rythme tranquille… j’ai tout aimé. Ce n’est pas un coup de coeur, mais un petit film sans prétention qui se laisse regarder tranquillement, exactement ce qu’il me fallait ce soir-là. Pas de prise de tête, un peu d’évasion, des copines et les US.

url

 

Le mantra de la semaine

IMG_0809Soyons indulgents envers nous-mêmes. On oublie trop souvent de l’être. On exige de soi de déplacer des montagnes, d’accomplir des listes et des listes de choses urgentes/prioritaires/importantes, on se met la pression pour ne pas faillir, aux yeux des autres et aux siens propres.

Nous sommes souvent trop exigeants envers nous-mêmes, vous ne trouvez pas? On se flagelle au moindre faux pas, on culpabilise à la moindre incartade à des règles qu’on s’est fermement imposées : un équilibre alimentaire drastique, des résolutions pleines de bonnes intentions mais trop nombreuses, être une mère douce, attentionnée et une femme épanouie en même temps, accomplir son job le mieux possible et recevoir la reconnaissance de ses pairs, bref, réussir ce qu’on entreprend de manière générale. Frôler la perfection. Ne pas se planter.
Mais zut, on a bien le droit de ne pas être parfaite, et de ne pas se le reprocher, non?
Réfléchissons concrètement aux enjeux de cette pensée positive : préfèrerions nous rencontrer une personne parfaite, sans faille, adorable avec tous les gens qu’elle rencontre, se dégageant du temps pour participer à des œuvres de charité, lisant auteurs classiques et philosophes pour nourrir sa pensée, prenant soin de sa santé et de son corps en mangeant équilibré et en faisant régulièrement du sport, épanouie dans son boulot, un job qu’elle adore et qui lui apporte beaucoup, spirituellement parlant… une fille qui voyagerait, une maman en or, toujours stylée et au fait des dernières nouveautés, une amie présente, drôle, toujours partante et disponible…
OU préfèrerions-nous rencontrer cette autre fille, moins épanouie peut-être, qui tâtonne, qui a des failles, qui ne dort pas assez ou qui n’aime pas lire peut-être, ou qui ne s’intéresse pas du tout à la mode. Une maman qui galère à jongler entre toutes ses tâches et ses envies. Ou une fille qui fait son boulot, sérieusement, mais ne vit pas pour lui ni à travers la réussite professionnelle qu’il lui apporterait. Une fille qui n’a pas le temps de faire du sport, ou bien une fille qui fait du sport mais qui a moins le temps de voir ses amis. Une fille qui n’aime pas cuisiner. Une fille moins parfaite. Mais ce n’est pas grave car elle est heureuse comme ça, elle se concentre sur certains aspects de sa vie qui sont ses priorités, et n’essaie pas d’être parfaite partout. Elle accepte ce qu’elle est. Elle ne place pas la barre trop haut. Elle avance tranquillement, fait bien ce qu’elle a envie de bien faire, fait comme elle peut le reste. Et profite. Une fille normale quoi.
?
Eh bien, je ne sais pas vous, mais je serai plus touchée par la deuxième. Elle m’attirerait plus. Je la sens plus lumineuse, plus zen, plus… authentique? Arrêtons de vouloir ressembler à la première, presque glaçante de perfection. Soyons indulgentes envers nous mêmes comme on peut l’être envers les autres. Fixons nous des petits objectifs, et pas des montagnes infranchissables qui nous renvoient à notre incapacité à les déplacer. Arrêtons de nous faire du mal, la vie est assez rude comme ça parfois, pas la peine d’en rajouter.
Levons-nous le matin avec ce mantra dans la tête :
Je suis belle et forte. J’irradie de ma lumière intérieure. Je suis riche de toutes les choses qui m’apportent de la joie. Et je peux partager cette abondance de beauté, de lumière et de bonheur avec les autres.
Sourions au reflet dans le miroir. Et le reste de la journée, quand il n’y a plus de miroir, sourions quand même. Il y aura bien quelqu’un pour recevoir ce sourire gratuit et les rayons de soleil qui vont avec.

 

La gourmandise bonne et saine de la semaine

Vegan-Chai-Red-Lentil-DoughnutsHaaaaaannnn non mais vous n’avez pas TROP envie de les goûter, ces donuts cannelle-Chaï tea-lentilles corail vegan et glacés à la crème de noix de cajou ??!!!!

J’ai pris note de la recette (ici) et je compte bien la tester très prochainement, pour un petit-déjeuner gourmand MAIS vegan (ça donne toujours meilleure conscience ah ah), et je suis sûre : nourrissant et HEALTHY comme je les aime.

 

Les petits bonheurs de la semaine

Il y en a eu trop pour que je n’en choisisse qu’un (et je ne vais pas m’en plaindre!)… Alors c’est pêle-mêle que je vous les offre ici.

IMG_0820Aller au marché tôt le matin, acheter des petits pois frais, les écosser puis les faire cuire à la vapeur… l’impression de vivre à la campagne, l’espace de quelques minutes…

    IMG_0829Cueillir ses gariguettes (sucréééééeeees miam) le matin avant de les savourer au petit-déjeuner. Kiff suprême.

IMG_0831

 

IMG_0811Profiter du jeudi férié pour faire une promenade matinale au jardin botanique du parc, en amoureux, et aller visiter les serres des plantes exotiques et carnivores (avec mon Robinson super-scientifique toujours très instructif ^-^).

IMG_0835Petit-déjeuner dehors, sur le balcon, au soleil. Même les jours de boulot. Impossible de mieux commencer sa journée que de cette façon, tranquille, au calme sous le soleil.

 

Le DIY de la semaine

aa5d04c908ed1dee2091263a454b45c6source

J’avais épinglé ces petits colliers sur Pinterest en me disant que celui de droite, en bas, ne devrait pas être trop difficile à réaliser. Il faut juste de la corde et quelques fils fluos, un peu de patience et des fermoirs pour les finitions. Je pense me lancer bientôt, voir ce que ça donne. En tous cas, ces couleurs, ces graphismes tout simples, ça sent vraiment les beaux jours et c’est exactement ce dont j’ai envie en ce moment (un collier jaune fluo, rose fluo et noir (quelques touches de doré, bien sûr!), à porter avec une marinière… Parfait!!)

 

Le merci de la semaine

Vous m’avez fait halluciner sur le billet précédent : tous ces commentaires !!! Toutes ces réactions !! Je n’aurais jamais cru que le choix d’un prénom aurait suscité tant d’enthousiasme et d’engouement de votre part et je dois dire que j’en suis RAVIE! Tous les soirs, je lisais vos messages le sourire aux lèvres, partageant avec Robinson certaines de vos anecdotes ou propositions, et véritablement HALLUCINANT sur le nombre de vos commentaires. J’ai été très touchée alors MERCI! Vous êtes au top. Et j’ai vraiment de la chance.

Bon dimanche à vous! Et belle semaine! A très vite.

NB : les photos de ce billet sont privées et non libres de droits (exceptées celles dont les sources sont citées). Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.

It’s a…….

Bon, je ne sais pas si ça vous intéresse, mais on sait depuis quelques jours si notre bébé sera un « she » ou un « him ». A vrai dire, on nous a annoncé plusieurs choses ces derniers mois, mais nous savions au fond que c’était un garçon. On le sentait, ce n’était pas possible autrement. L’instinct. Et c’est donc ce que nous a confirmé la dernière écho. Ce sera un petit boy, comme ma copine Fanny (et comme toutes les filles enceintes cette année, j’ai l’impression!!! Ça va être une année de garçons!).

tumblr_ni6g0d5hHI1r33scvo1_500Bon, maintenant que l’info est dévoilée, c’est le moment pour moi de vous solliciter. J’avais plein d’idées de prénoms pour une fille, mais ce que je redoutais au cas où c’était un garçon était cette panne sèche niveau prénom : ZÉRO IDÉE. Enfin… il y a bien 2 ou 3 trucs que j’aime bien, mais je ne me vois pas appeler mon fils comme ça ! En fait, je crois qu’on a souvent plein d’idées mais face au concret, on se rend compte que ça ne va juste pas le faire, du tout! Donc, si ça vous dit, à vous de jouer : j’attends vos conseils, suggestions, propositions, allez-y balancez tout ce qui vous plaît, du classique comme du farfelu, du court et du long (mais pas du composé!), please apportez un peu de terreau bien frais à nos idées trop stagnantes… Je compte sur votre aide !

Ah, oui, et petite contrainte (sinon ce serait trop facile) : on aimerait un prénom pas trop donné en ce moment, donc on a d’emblée écarté les Mathis, Léon, Jules, Nathan, etc… même si ce sont de super jolis prénoms, j’en croise des dizaines à l’école donc je préfèrerai quelque chose d’un tout petit moins tendance (histoire de ne pas me lasser trop vite à force de l’entendre partout autour de moi, au boulot !!)… Bon courage hein ! Moi ça fait 3 semaines que je me creuse la cervelle des heures durant, mais rien n’y fait, toujours pas de coup de coeur !
On y croit on y croit, on devrait avoir trouvé avant qu’il arrive non ?

Et en attendant, je réfléchis à la déco de sa future nursery… Je sens que ça va être très blanc et jaune, comme d’habitude…

A très vite !

source de l’image ici

Sunday Monring #5

Quel bonheur ce soleil qui inonde l’appartement, ce dimanche matin. C’est donc un Sunday Morning vitaminé mais toujours très relax que je vous propose aujourd’hui.

Le breakfast de la semaine

IMG_0737Comme d’habitude, j’ai fait 2 gâteaux cette semaine (c’est toujours 2 minimum, parfois j’en fais plus, quand j’en prépare aussi le week-end… #teamgourmande), un moelleux au chocolat, recette du gâteau d’enfance de BFF que je savoure chaque année à son anniversaire depuis… 26 ans! J’ai enfin la recette et j’ai pu concocter moi-même cette tuerie, hhhhmmmm c’est le meilleur gâteau au chocolat que je connaisse! Et pour accompagner, j’ai préparé le simple gâteau au yaourt sans yaourt mais à la crème fraîche et fleur d’oranger dont j’ai déjà du vous donner la recette. Mon classique. Voilà ce qui a fait mon petit-déjeuner cette semaine. Le bonheur de se réveiller à l’aube et de penser : Miam, dans la cuisine m’attendent 2 délicieux gâteaux frais et moelleux pour accompagner mon jus d’orange et mon smoothie et me faire commencer cette journée du bon pied!

Le baby-bump de la semaine

IMG_0739A 25 semaines (j’entame donc mon 6ème mois), je commence à avoir un ventre bien rond et bien visible, sauf lorsque je porte des vêtements très amples, ce qui est de plus en plus rare. J’aime bien mettre cette longue robe noire, elle est vraiment facile à vivre, elle se fait oublier, contrairement à beaucoup de robes longues (les bords qui se coincent dans les portes ou l’impossibilité de faire des grandes enjambées, ça vous dit quelque chose à vous aussi ? ^-^). J’aime aussi le fait de pouvoir la porter sans attendre le beau temps, car c’était un peu le problème cette semaine, il n’a pas fait très beau ni très chaud, et je pouvais l’enfiler le matin sans me demander si j’allais passer la journée à grelotter ou à mourir de chaud. Soleil ou pas, froid ou pas, elle s’adapte, ce qui est quand même bien pratique !

Le point Green de la semaine

IMG_0716Un fraisier a rejoint mon balcon et mes autres plantations, c’est un de mes cadeaux d’anniversaire et je trouve cette idée vraiment géniale ! Il donne des petites fraises gariguette, et nous en avons récolté 4 cette semaine, trop heureux de pouvoir goûter des fruits qu’on a regardé pousser ! Je prends toujours autant de plaisir à m’occuper de mes bacs, les succulentes poussent à une vitesse folle et je n’en reviens pas de n’avoir pas encore fait mourir les aromates, qui habituellement ont une espérance de vie d’une semaine, chez moi… ^^

IMG_0714

L’hésitation de la semaine

IMG_0753source

Depuis un moment, j’ai envie de baskets noires. Je n’en ai pas. J’en ai des beige et doré, des turquoise et jaune (discrètes quoi ^-^), des léopards, des bleu marine délavées, mais des toutes simples, passe-partout : zéro. Et mon coeur balance entre deux modèles qui me font envie depuis trèèèèès longtemps, des classiques de chez classique. Les Converses basses VERSUS les Gazelles Adidas… Je penche pour les deuxièmes, un peu moins banales (un tout petit peu hein), et à la semelle plus épaisse donc plus confortable. Mais j’aime aussi la finesse des petites Converses. Bref, je ne sais pas… Help ! Un avis ?

628fc54de321c612a13034b329c6c976source

Le look de la semaine

IMG_0562Des petites fleurs parce-que bon, quand même, c’est le printemps, mais les orteils au sec dans les Minnetonkas, et pas encore de jambes nues. Un compromis, ça s’appelle, non ?…

Le Beau-Bento de la semaine

IMG_0728Pour mon anniversaire, mon frère a eu l’idée géniale de m’offrir un Bento, un joli Bento rouge corail, hyper pratique puisque je prépare tous mes repas à la maison pour déjeuner à l’école, la semaine. Du coup, j’ai encore plus de plaisir qu’avant à concocter mes repas du lendemain, que j’essayais déjà de rendre beaux et bons dans de simples tupperwares. J’aime le fait que le Bento nous donne des limites dans les portions, ce qu’un Tupperware ne fait pas ; là, je sais que je peux remplir les 2 petites boîtes, et que ce sera suffisant, ni trop ni trop peu, certitude que j’avais toujours du mal à avoir lorsque je préparais mes repas sans Bento. Le soir, après dîner, quand je versais des portions de légumes ou de féculents dans mes boîtes, j’avais tendance à ne pas en mettre beaucoup car j’avais le ventre bien rempli et ne ressentais pas la faim. J’avais du mal à me projeter au repas suivant, du lendemain. Je me suis déjà retrouvée à midi, devant mon Tupperware, me maudissant d’avoir sous-estimé la quantité de nourriture de mon déjeuner, et bénissant le jour où j’avais  glissé des briques de soupe et des conserves de thon dans le placard de la cuisine de l’école… ^-^ !! Je n’aurai plus ce problème, désormais !

La boulimie de la semaine

IMG_0734Depuis quelques semaines, j’ai retrouvé un « bon » rythme de lecture, aussi j’ai du refaire des provisions de bouquins chez Gibert Joseph. J’ai eu envie de me faire des petits « cycles » d’auteurs, j’ai donc pris plusieurs romans de même auteur, et j’ai hâte de vous reparler de tout ça très vite !

Le healthy mix de la semaine

IMG_0752Tous nos repas se déclinent autour d’un ingrédient phare et ce depuis des mois : l’avocat. On en mange au moins un par jour. C’est tellement bon! Je me suis inspirée de la photo que je vous avais proposé au dernier Sunday Morning pour préparer ce repas tout simple mais délicieux et complet : polenta au lait de soja, grillée à la plancha, avocat nature, noisettes, salade de concombres et graines de courge, et lamelles de gros radis finement tranché. Simple, sain, nourrissant… what else ?

Je vous souhaite une belle journée pleine de soleil, à très vite !

NB : toutes les photos de ce billet (sauf celles d’Audrey Lombard et du blog Etrangères Insights.) sont privées et non libres de droits. Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.

Seems like paradise to me

Aujourd’hui, jour férié + pluie = ma motivation en dessous du degré zéro. J’ai trainé au lit, puis trainé en pyjama, larvé dans le canapé, procrastiné sur internet, râlé et gémis comme un enfant malade.

Je n’avais envie de rien, absolument rien. Quand il a préparé le déjeuner, j’ai dit que je n’avais pas faim. Pas envie de manger. C’est fou comme parfois toute notre énergie nous abandonne, comme si on ouvrait grand les vannes et qu’on laissait tout s’échapper, plus une goutte ne subsiste. C’est exactement ce sentiment que j’ai eu aujourd’hui.

Il faut dire que depuis trois ou quatre jours, j’ai le ventre qui tire et je suis extrêmement fatiguée. Je pense que mon corps, toujours très communicatif, essaie de me dire que je dois ralentir le rythme ENCORE PLUS. C’est sûr que les journées de boulot à 200 à l’heure, les 20 projets que je monte pour l’école et ma classe, mon envie de profiter du beau temps et les multiples rendez-vous médicaux qui ponctuent mes semaines ne m’aident pas à me reposer. Alors hier soir, exténuée, je m’étais promis de passer ce 8 mai gris et férié à NE RIEN FAIRE DU TOUT, à rester assise voire couchée (pour reposer mon ventre et apaiser les crampes), à bouquiner, regarder des films et cocooner en regardant tomber la pluie.

SAUF QUE : impossible. Définitivement. Je dois avoir été conçue à partir de petits lapins Duracell, sinon comment expliquer ce besoin irrépressible de toujours, toujours bouger…? Et de mettre le nez dehors?

Alors après avoir joué les tortues, roulée en boule dans un plaid jusqu’à 16h, uniquement capable de sortir le pot de glace au chocolat du congélateur et d’y plonger ma cuillère en me disant que décidément, non, je n’ai pas envie de salé aujourd’hui, j’ai fini par abdiquer : je suis allée me recoucher ! Et bien, ce n’était peut-être pas l’activité la plus dynamique de ma journée, mais ça m’a fait du bien. Incroyable n’est-ce pas? Comment peut-on avoir envie de dormir après avoir passé une journée à NE RIEN FAIRE?? Parfois, tout ça me dépasse… ^-^

Après une grosse heure de sieste, la pluie s’était arrêtée et j’ai enfilé mes baskets en me disant qu’une petite entorse à mon programme de total chill-out ne serait pas dramatique et me ferait sûrement même du bien au moral. Je suis partie pour le parc, bien décidée à faire tranquillement mes 8 km de marche hebdomadaires. Et là, quel bonheur : le vert, les odeurs de fleurs, quelques timides rayons de soleil, les oiseaux tout guillerets, l’air humide et chaud de ces journées de printemps pluvieuses… Un régal. Mes batteries se sont rechargées instantanément.

Arrivée à la moitié du parcours, j’ai entendu les grondements d’un ENORME orage. Evidemment. Mais j’ai accueilli les trombes d’eau avec le sourire, me rappelant comme j’aimais courir sous la pluie lorsque je faisais du running. Et comme j’ai aimé marché sous les pluies tropicales au Costa Rica, ou sous des pluies glaciales en Nouvelle-Zélande. J’ai décidé de positiver, car après tout, râler n’aurait pas servi à grand chose. Je me suis donc fait tremper, de grosses gouttes bien lourdes tombaient en rafale, et bien sûr je n’avais pas de capuche, et je portais mes Nike Free Run toutes légères et aérées (et donc absolument pas imperméables!!!!). Mais j’ai gardé le sourire, croisant des runners qui accéléraient leurs foulées, des couples abrités sous les arbres, des familles paniquées qui courraient derrière leurs poussettes et leurs enfants à vélo. J’ai relevé le bas de mon pantalon en coton, qui commençait trainer par terre, alourdi d’eau. Le moment le plus délicat, dans ce cas là, est celui où l’on est encore sec et que l’on sent les premières grosses gouttes bien fraîches tomber sur notre tête, dans le cou… Mais je savais qu’une fois mouillée, peu importait le temps que je restais sous l’orage, le plus dur était derrière! J’ai donc fini ma marche, et suis rentrée trempée et heureuse chez moi. tumblr_mqktbpXxWp1sybbyyo2_1280

Là, quel bonheur de retirer ses vêtements mouillés, et de filer sous une douche brûlante.

Après m’être réchauffée et séchée, je me suis attelée à mon rituel : les crèmes et huiles pour le corps, deux fois par jour. J’ai eu envie d’appliquer l’huile Nuxe, et ce n’était pas une mauvaise idée du tout ! Jack Johnson en fond, les baies vitrées grandes ouvertes sur le balcon, la fin de journée et sa douce lumière sur les toits en arrière-plan, ça sentait les vacances et le soleil dans tout l’appartement. Ce temps humide mais chaud, ces odeurs ensoleillées, la musique de Jack Johnson, la moiteur de l’air, l’indolence de cette journée… l’espace d’un instant je me suis imaginée vivant sur l’une des îles sauvages d’Hawaï, au milieu des forêts tropicales. J’y étais vraiment, car je crois que ça pourrait réellement ressembler à cette fin de journée que j’ai eu la chance de vivre aujourd’hui. Le pouvoir de la pensée m’a transportée à 10 000 km en quelques secondes, c’était bon !

J’ai enfilé un sarouel léopard, ma chemise bleu ciel très ample et très légère, une paire de Birkenstock, j’ai rempli l’arrosoir et j’ai fait le tour de mes plantes vertes, après avoir regardé celles du parc se faire abondamment arroser cette après-midi. J’ai savouré le temps suspendu, chantonnant sur ces morceaux que je connais par coeur, le coeur léger, les batteries rechargées à 100%. Le bonheur ne tient vraiment à rien…

tumblr_mqbcycmLWO1sybbyyo2_1280

Photos : souvenirs de notre voyage en Nouvelle-Zélande et en Australie. Franz Joseph Glacier en NZ, Jervis Bay en Australie.

*

NB : toutes les photos de ce billet sont privées et non libres de droits. Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.